sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Comment lutter contre le stress au travail ?

Publie le 25 Octobre 2016 13:17

Francine EmschwillerQu'est-ce que le stress au travail ? Comment se matérialise-t-il ? Comment lutter contre le stress au travail ? Quel est le rôle du psychologue dans la prévention du stress au travail ? Le salarié doit-il quitter son entreprise ?

ESSEC, Expert-Comptable, Francine EMSCHWILLER a travaillé en entreprise dans des fonctions d’audit puis de Direction Financière. Le stress en entreprise, elle l’a expérimenté. Avec un cursus complet d’études à l’Université, elle est également psychologue clinicienne, Diplômée d’Etat, spécialisée en clinique du travail.  Cette double compétence, entreprise et clinique, est mise au service des salariés en difficulté à leur travail.

 

Qu’est-ce que le stress au travail ?

Le stress au travail est un sentiment d’impuissance, d’insatisfaction face aux objectifs à atteindre. Ces objectifs sont imposés par l’organisation ou par le salarié lui-même.

Dans une situation donnée, tous les salariés n’expérimentent pas le stress au travail. Ceux qui ressentent du stress au travail sont les personnes qui ont une exigence forte dans la qualité du travail fourni, exigence vis à vis d’eux-mêmes, exigence au regard des autres. Ceux qui subissent le stress au travail voudraient satisfaire leur patron, leurs clients, mais n’y parviennent jamais. Ils se sentent responsables de performances insuffisantes à leurs yeux et/ou insuffisantes aux yeux de leur hiérarchie.

 

Comment se matérialise le stress au travail ?

Le stress au travail se manifeste de différentes façons selon chacun. Pour certains, il s’exprimera dans le registre psychologique : dépression, irritabilité, colères intempestives. Pour d’autres le stress au travail induit un mal-être physique : fatigue dès le réveil, difficultés de sommeil, manque d’appétit, maux de tête, sueurs, maux d’épaules, accélération cardiaque, chacun selon sa fragilité. Le stress au travail met à l’épreuve le corps et l’esprit.

 

Comment lutter contre le stress au travail ?

Dans un collectif, ce qui peut  aider le salarié est la mobilisation des collègues, un sentiment de coopération, l’appui sur un tiers. Si l’appui au sein de l’organisation est insuffisant, le salarié cherchera de l’aide à l’extérieur : dans sa famille, auprès d’un conjoint, d’un parent, ou d’un ami, d’un confident. Ces relais de proximité sont très importants. Mais ils peuvent s’étioler dans le temps.

Si le stress persiste, c’est auprès d’un professionnel que la personne trouvera du support. Certaines organisations proposent un soutien par un psychologue payé par la structure, d’autres laissent les salariés livrés à eux-mêmes. Le site Souffrance et Travail recense les professionnels spécialisés dans l’accompagnement du stress et de la souffrance au Travail.

 

Quel conseil donneriez-vous à un salarié pour gérer son stress au travail ? 

Pour gérer son stress au travail, suffit-il de décréter que désormais on va moins travailler et finir à l’heure ? Non, cela ne suffit pas. Changer de position par rapport à son travail ne se fait pas en un jour. Gérer son stress au travail ne se décide pas un matin.

Pour appréhender les causes de son stress au travail,  on peut  chercher la cause organisationnelle, mais un salarié  ne pourra jamais changer une organisation. Il peut être aussi très fructueux de s’interroger sur la place du travail dans sa vie, interroger sur différents scénarii possibles : perdre son travail, ne pas être promu, être humilié devant des collègues, des clients. Pour chaque situation, on mesure les conséquences sociales et les conséquences en termes d’estime de soi.  En fonction des réponses de chacun, une solution sera proposée.

 

Quel est votre rôle dans la prévention du stress au travail pour un salarié ?

Lorsqu’un salarié vient me voir, on essaie de comprendre ensemble la place que prend ce travail dans sa vie, les possibilités de se détacher un peu. On identifie les forces qu’il peut mobiliser pour éviter de trop subir les contraintes de son environnement professionnel, ses propres forces et celles de son environnement, professionnel et personnel. Notre travail consiste à accompagner le salarié dans la recherche de sa solution.

 

En cas de stress trop important au travail, le salarié doit-il quitter son entreprise ?

Oui, en cas de stress trop important ou de supérieur à comportement d’emprise, un salarié doit envisager de quitter son service ou son entreprise. Ce n’est pas toujours possible, mais c’est souhaitable. Seul contre une organisation, il peut être trop difficile de lutter.

Toutefois, avant de quitter son entreprise, le salarié a vraiment intérêt à s’interroger sur les étapes constitutives de sa situation de stress. C'est par ce questionnement qu’il évitera de se positionner, dès le prochain emploi, dans une nouvelle situation douloureuse.

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE