sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Contraceptifs et entretien d'embauche

Publie le 26 Janvier 2016 18:08

L'entretien d'embauche n'est une surprise pour personne. En revanche, ce qui peut en être une, ce sont les questions que vos recruteurs peuvent vous poser lors de ce rendez-vous. Peut-on vous demander, en entretien d'embauche si vous serez enceinte prochainement? Si vous comptez avoir des enfants ? Un employeur a-t-il tous les droits?

question choquante en entretien

Cette question qui dérange.

Le recruteur peut-il s'accorder le droit de vous poser toutes les questions lors d'un entretien d'embauche ? Vous avez travaillé et préparé toutes les questions possibles et inimaginables sur lesquelles vous auriez pu tomber mais vous ne pensiez pas avoir celle-là...

enceinte

Mais oui vous avez bien entendu... vous avez eu le droit à cette fameuse question : Etes-vous enceinte? Comptez-vous avoir des enfants à court ou moyen terme? 

Pourquoi vous poser cette question? La réponse semble évidente. Le recruteur ne souhaite pas engager quelqu'un qui risque de partir un an plus tard en congé maternité. Cependant, il s'agit là d'une question totalement illégale qui relève de la discrimination

D'ailleurs, il existe une multitude de questions personnelles que votre recruteur n'est, normalement, pas en droit de vous poser. 

Quelle réaction adopter ?

Tout d'abord, vous devez savoir, que toutes les questions qui concernent votre vie personnelle ne doivent, normalement, pas vous être posées en entretien. Mais comment réagir si cela est le cas ?  

Il n'est pas toujours évident d'oser dire "non" à une personne qui peut potentiellement vous offrir un travail. 3 possibilités s'offrent à vous :

1) DIRE LA VERITE.

Si cela ne vous gêne pas, vous pouvez tout simplement dire la vérité, quitte à ce qu'elle ne convienne pas à votre recruteur. Après tout, vous postulez pour ce travail et non pour votre capacité à faire des bébés non? 

2) DISSIMULER LA VERITE.

Vous êtes parfaitement en droit de cacher une grossesse déjà existante ou une grossesse qui se profilerait à l'horizon. Si vous obtenez le poste, votre employeur ne pourra pas s'appuyer sur le fait que vous ayez caché cette information lors de votre entretien. Et alors, c'est personnel non? 

3) NE PAS REPONDRE. 

Sachez enfin que vous êtes parfaitement en droit de refuser de répondre à une question de ce genre. Cette non-réponse peut être accueillie de deux façons par le recruteur. Favorablement, il ne reviendra alors pas sur le sujet et restera impartial en ne se basant pas sur cette information. Défavorablement, et à ce compte-là, comptiez-vous vraiment travailler pour quelqu'un qui, même en sachant cette règle, ne respecte pas votre vie privée ?  

Conclusion.

Toutes les questions relatives à votre vie personnelle (grossesse, mariage, politique, religion etc...) sont normalement interdites en entretien d'embauche. Vous êtes en droit de ne pas y répondre et de préserver votre jardin secret !

 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE