sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

3 avantages au licenciement économique

Publie le 10 Février 2017 17:44

Vous avez été licencié pour motif économique ? Ne vous en faites pas, le licenciement économique est peut-être une des meilleures ruptures du contrat de travail pour vous. Voici 3 avantages au licenciement économique

Avantages du licenciement économique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1. Le licenciement économique n'est pas un point négatif sur votre CV.

Contrairement à un licenciement pour motif personnel, le licenciement économique est par définition impersonnel. En effet, le licenciement pour motif économique est un licenciement particulier puisqu’il est fondé sur un motif qui n’est pas inhérent à la personne du salarié. Votre employeur va devoir vous licencier alors même que vous n’avez commis aucune faute ou encore qu’il ne vous reproche pas un manque de résultats. Ainsi, un licenciement économique n'est pas une mauvaise chose pour votre CV étant donné que le motif même du licenciement ne concerne ni votre travail ni votre personne. Par ailleurs, c'est pour cette raison que la procédure du licenciement économique est si compliquée pour les employeurs. Afin qu'ils n'absuent pas de ce licenciement qui permet de se séparer d'un salarié sans qu'il ait fait quelque chose méritant cette rupture, le législateur a encadré la procédure. Le licenciement économique est par conséquent une rupture de votre contrat de travail qui ne vous porte pas préjudice dans la recherche de futurs emplois. Contrairement à un licenciement pour faute grave ou encore pour faute lourde qui eux sont généralement mauvais signe. 

 

2. Les indemnités du licenciement économique.

Toujours sur le même fondement, un salarié licencié pour motif économique sera indemnisé suffisamment afin de protéger sa situation. En effet, n'ayant commis aucune erreur, il serait injuste qu'il perde son emploi sans aucun motif relatif à sa personne, et qu'il ne soit pas protégé. Ainsi, le salarié reçoit trois indemnités différentes. 

  • L'indemnité de licenciement : elle est calculée à partir du salaire brut qui a été perçu par le salarié durant toute la période qui précède le licenciement. Il faut savoir que pour la toucher, le salarié doit justifier d'au moins 1 an d'ancienneté dans l'entreprise. Elle est égale au minimum à 1/5ème d'un mois de salaire auquel on multiplie les années d'ancienneté.  
  • L'indemnité de préavis : n'ayant pas de période de préavis, l'employeur qui licencie un salairé pour motif économique doit lui verser le montant qu'il aurait reçu s'il avait travaillé pendant la durée de préavis. 
  • L'indemnité compensatrice de congés payés : tous les congés payés que le salarié n'avait pas pris avant d'être licencié lui sont dûs, et l'employeur doit lui reverser. 

 

3. le salarié pourra être dispensé de préavis.

En principe le licenciement ne prend pas effet dès sa notification mais à l'issue d'une période de préavis.

Toutefois le salarié peut être dispensé d'effectuer cette période, notamment avec l'autorisation de son employeur. 

Cette onfiguration peut être intérréssante pour le salarié, puisqu'il pourra encore percevoir ses indemnités et se consacrer rapidement à la recherche d'emploi.

 

Le Mot de la Fin.

Évidemment, un licenciement n'est jamais une bonne chose, mais le licenciement économique est une rupture du contrat de travail qui protège particulièrement le salarié concerné. Lisez notre fiche pratique sur le licenciement économique pour en saisir l'enjeu

PARTAGER CET ARTICLE