sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Entretien d’embauche : votre corps trahit vos pensées !

Publie le 11 Décembre 2014 16:47

En entretien d’embauche, les aspects comportementaux et non verbaux, pour la plupart inconscients, ne doivent pas être sous-estimés. « L'inconscience a parfois des audaces que la sagesse n'a pas le pouvoir de réprimer. » cette phrase de Gilles Lamer, romancier Québéquois illustre bien cet état de fait. Au moment de l’entretien, le candidat est focalisé sur ce qu’il dit : son argumentation, sa capacité de raisonnement et sa faculté à exprimer ses motivations et à répondre justement aux interrogations de son recruteur. Pourtant, le jour J, sa manière de se comporter, sa gestuelle, son regard, sont au moins aussi important que la teneur de ses propos. Le langage « non verbal » trahit avec une précision exceptionnelle la personnalité du candidat. 

Après avoir connu le monde de l’entreprise en tant que salariée durant 20 ans à des postes opérationnels clefs, Véronique Vion a créé sa propre société de conseils en ressources humaines en 2002. Exerçant depuis de longues années dans le domaine du recrutement et de la chasse de tête, elle aborde dans cette interview l’influence du langage  non verbal lors d'entretien d’embauche. On peut mentir avec les mots, pas avec le non-verbal.
 

Le langage non verbal en dit long sur la personnalité du candidat


Le langage non verbal regroupe tous les éléments relevant du comportement, de l’attitude, matérialisé par la gestuelle, le regard…Dans ce domaine, la vigilance du candidat est voisine de 0 en général, car il est quasi exclusivement concentré sur ses paroles, son raisonnement et les propos et interrogations formulés par son vis à vis.  C’est humain. Ce qu’on dit en termes de mouvements et de postures et la lecture qu’on en fait est pour une large part inconsciente.  Comme on ne maîtrise pas ces aspects, on est nécessairement sincère. C’est là que l’observation du recruteur prend tout son sens, car notre gestuelle ne ment pas. Le corps non plus. Si la personne contrôle ce qu’elle dit, elle a beaucoup plus de difficultés à contrôler ce qu’elle montre.
 

Le non verbal : quels comportements scrutés par votre recruteur ?


Le recruteur observe le corps dans son ensemble. Voici une liste des principaux comportements auxquels prêteront attention vos recruteurs, et qui seront sujet à interprétation :
 

  • Cette personne a-t-elle une attitude attentive, méfiante ?
  • Le candidat est-il penché en avant ? En arrière ?
  • Ses bras : sont-ils ouverts ? Croisés ?
  • Ses mains : tremblent-elles ? Sont-elles posées ?
  • Ses yeux : sont-ils francs et ouverts ?
  • Ses jambes : sont-elles mobiles ? Croisées ?
  • Manifeste-t-il de l’agacement ? Ou trop d’énergie ?
  • Jambes mobiles : trop plein d’énergie, agacements ?
  • Ses mouvements : sont-ils rapides ? Lents ?
  • Sa poignée de main : est-elle molle ? Ferme ?

 

Quel effet produisent ces aspects non-verbaux sur votre recruteur ?

Le langage non verbal est capital en entretien d’embauche. Parce qu’on peut mentir sur des mots, mais pas sur un regard ou sur un comportement. Un regard fuyant, par exemple, sèmera le flou dans l’esprit du recruteur, qui « ne saura pas trop quoi penser de ce candidat »…Une poignée de main molle, alors qu’il dit être très dynamique, laisse planer des doutes sur la franchise du candidat. Celui qui tremble ou peine à tenir en place renvoie l’image d’une personne qui manque de confiance en elle, ce qui peut être rédhibitoire pour certaines fonctions. A l’inverse, un candidat qui se maîtrise, ne s’agite pas dans tous les sens et se tient droit dégage une sérénité qui donne confiance et rassure le recruteur...Celui-ci a besoin aussi de sentir la sincérité, la motivation d'un candidat, pas seulement avec les mots. Il est important pour le recruteur de sentir la congruence d'un candidat, autrement dit la cohérence entre ce qui est pensé, ce qui est dit et ce qui est montré. 
 

Candidats : la marche à suivre en entretien

Pour réussir ses entretiens d'embauche, passer du temps à se préparer est fondamental : cette préparation doit être axée avant tout sur l'harmonie entre ce que vous êtes, d’où vous venez et ce que vous voulez.. Cet équilibre implique nécessairement de s'intéresser à la dimension comportementale et à votre langage non verbal.  

Plusieurs techniques existent pour se préparer à un entretien oral dans cette optique de maîtrise du corps pour réduire les impacts négatifs du langage corporel. Il s'agit notamment des exercices de respiration abdominale. Je vous incite également à vous entraîner à haute voix, tout en marchant, dans une pièce, pour fluidifier votre discours et réduire le stress le moment venu. Au delà de cette dimension comportementale, je peux vous assurer, de part mon expérience, que toute réussite aboutit grâce à une bonne préparation ! Mieux vaut un candidat motivé et battant, qu’un candidat qui corresponde exactement au profil demandé mais qui n’a ni l’esprit d’équipe, ni l’écoute, voire pire qui serait un tant soit peu prétentieux ou arrogant.

Si vous en êtes arrivé là, c’est bien parce que vous avez su passer toutes les barrières précédentes, et ceci, c’est bien grâce à vous ! Alors : soyez confiant, simple, sincère, motivé, à l’écoute. N’hésitez pas à poser des questions sur le poste, sur l’entreprise (ce qui prouvera votre motivation), sur le nombre de candidats retenus, etc.
 

La conclusion de l'entretien, moment capital 

Lorsque vous arrivez à la fin de l’entretien, voici des questions pertinentes qui finaliseront cet entretien, vous permettra de partir l’esprit libre, rassurera le recruteur quant à votre motivation :

- « Ce poste est à pourvoir pour quand, idéalement ? »
- « Selon quels critères vous ferez votre choix ? »
- « Que pensez-vous de ma candidature ? »
- « Quand prendrez-vous votre décision ? »
- « Si je n’ai pas de nouvelles de votre part, puis-je me permettre de vous rappeler le…(date ou semaine) ? »

La fin d’un entretien est d’une importance capitale, elle fera la différence. Et enfin, rassurez le recruteur en lui confirmant votre motivation forte et sincère.


 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE