sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Devez-vous demander une prime ?

Publie le 13 Avril 2017 15:24

Si votre entreprise a connu une très bonne année, ce peut être le bon moment pour que vous demandiez une prime. Après tout, votre dur labeur a contribué aux profits réalisés. Mais avant d’assaillir le bureau de votre manager, voici quelques conseils.

1) Deux principaux points à prendre en compte

obtenir sa primea) La situation de l’entreprise

De ces deux points, c’est le premier que vous devez considérer avant tout. Imaginez que vous êtes chef d’entreprise, que votre entreprise tourne mal, vous aurez évidemment d’autres priorités que de récompenser vos salariés. De même si un investissement important est particulièrement nécessaire pour améliorer la rentabilité de la société, vous préférerez concentrer les fonds disponibles sur le financement de ce projet.

Troisième cas : votre entreprise marche bien, produit toujours plus de bénéfice d’année en année et n’a pas spécialement d’importants investissements à faire pour être rentable ou pouvoir se développer. Fidéliser et motiver vos salariés peut alors représenter un investissement intéressant.

 

b) Votre implication dans l’entreprise

Maintenant, imaginons que vous ayez une trentaine d’employés et que la moitié vous ait fait savoir de façon plus ou moins explicite qu’une prime serait la bienvenue. Vous n’allez évidemment pas distribuer de l’argent à tous ceux qui en font la demande, cela coûterait cher à votre entreprise et créerait d’éventuels conflits. Vous allez donc vous demander quels sont les salariés les plus impliqués dans votre entreprise ; quels sont ceux qui semblent réellement s’investir dans la réalisation de votre projet. De ce point de vue, le mérite a de l’importance mais ne suffit pas à lui seul. La plupart du temps un employeur préfèrera accorder une prime à un salarié plutôt efficace qui semble se projeter à long terme dans son entreprise qu’à un salarié très efficace mais sans réel intérêt pour la société et prêt à en partir à tout moment.


2) Deux points secondaires à considérer

a) Une prime est un investissement

Une prime n’est pas un cadeau et comme tout investissement, il doit exister une contrepartie. Il s’agit de vous motiver pour que vous vous impliquiez encore plus dans la bonne marche de l’entreprise. Vous devez donc naturellement comprendre que si vous demandez une prime, votre manager sera en droit d’attendre de vous un certain niveau de productivité. Si vous envisagez de rester longtemps dans cette entreprise, il peut être préférable de ne pas donner de mauvaise image de soi en réclamant une prime, et une fois celle-ci obtenue, en optant pour la politique du moindre effort.

 

b) Pourquoi ne pas visez davantage qu’une prime ?

Votre entreprise est en plein essor et réalise toujours plus de bénéfice, de mois en mois, en partie grâce à votre travail. C’est certainement une bonne occasion de demander une prime, mais peut-être pouvez-vous espérer mieux. Ainsi, une période de forte activité peut être l’occasion de montrer votre motivation et votre efficacité en enchainant les heures supplémentaires et en assumant davantage de responsabilités. Si vous vous révélez fiable quand votre employeur a le plus besoin de vous, vous serez tout à fait en mesure de négocier une augmentation, voire une promotion. Avant de vous jeter sur votre manager pour négocier une prime, réfléchissez à vos différentes réussites professionnelles, à ces moments où vous avez brillé, où vous avez fait vos preuves. Peut-être est-il temps pour vous d’évoluer dans votre carrière plutôt que de vous focaliser sur l’obtention d’une prime.

 


Conclusion :

Vous souhaitez obtenir une prime. Il vous faut alors prendre en considération divers éléments dont notamment la situation financière de votre entreprise et votre implication dans cette dernière. Essayez de vous mettre à la place de votre employeur et de réfléchir à l’intérêt de l’entreprise dans l’attribution de la prime que vous désirez.

 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE