sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Des congés payés illimités dans la start up Kwaga !

Publie le 31 Juillet 2013 10:42

Vacances illimitées !


Des congés payés... à volonté. C'est ce que propose la start up Kwaga à ses employés. Alors que le droit français indique qu'un salarié a le droit à 30 jours ouvrables de congés payés par an, Kwaga a décidé d'aller au delà de la législation, de responsabiliser ses employés et de proposer ... un nombre illimité de congés payés tant que les objectifs sont atteints ! Dans cette interview du fondateur de Kwaga, Philippe Laval, nous découvrons pourquoi ce système a été mis en place, quels sont ses atouts et le bilan de cette initiative. Et pourquoi pas étendre ce système dans votre société ? 

 

Une start up pas comme les autres

 

A) Présentation de la start up Kwaga


Kwaga édite une solution, WriteThat.name qui est un service en ligne qui tient automatiquement à jour votre carnet d’adresses. WriteThat.name détecte et extrait les informations contenues dans les signatures des emails que vous recevez pour mettre à jour ou créer de nouveaux contacts dans votre carnet d’adresses. Le service fonctionne avec les messageries Gmail, GoogleApps, Outlook et Lotus Notes. Un connecteur permet également de mettre à jour ces mêmes données dans votre CRM (Salesforce, Highrise). Nous avons lancé WriteThat.name en Juin 2011 et à ce jour, nous avons analysé plus de 700 millions d’emails et fait gagner... plus d’un million d’heures à nos utilisateurs !
 


 

B) Des congés "open bar", une initiative de la Silicon Valley


Les employés de Kwaga, la société qui édite WriteThat.name, peuvent prendre autant de congés payés qu’ils le souhaitent, quand ils le souhaitent (pour connaître les règles habituelles en matière de congés payés c'est ici). Il suffit que le reste de l’équipe soit au courant et que les projets avancent !

Kwaga n’est pas la première entreprise que je crée et fort de mes expériences passées, j’ai cherché par tous les moyens à simplifier les processus de fonctionnement dès la création de la société. C’est en lisant des blogs dédiés à la technologie que j’ai découvert que cette initiative était assez populaire dans la Silicon Valley. Des entreprises aussi florissantes que EverNote ou Netflix l’ont adoptée et le succès de chacune d’elle tend à prouver que c’est une initiative plutôt bénéfique.


 


 

C) Objectif : simplification administrative et motivation des employés


L’objectif principal, au-delà de la simplification administrative qui reste marginale sur une équipe de notre taille, est de conserver la motivation de mon équipe à son zénith. Je suis convaincu que le succès d’une startup repose sur la cohésion, la créativité et l’envie de travailler ensemble de son équipe.

Avec ce mode de “vacances illimitées” ou “vacances open bar”, chacun des collaborateurs, quel que soit son profil ou la période de sa vie, peut à tout moment choisir de partir avec ses enfants, de s’absenter pour aller chez le médecin, d’aller voir ses parents etc. Il suffit simplement d’en discuter avec le reste de l’équipe et de s’assurer que les projets continuent d’avancer.


 


 

Un bilan largement position

 

A) tout le monde ne prend pas plus de 5 semaines

Cela fait maintenant plus de quatre ans que la société existe et le bilan de ces congés payés illimités est largement positif : nous avons conçu un produit dont le succès est grandissant, le turn over de l’équipe est minimal et l’esprit d’équipe aussi fort qu’au premier jour.

Paradoxalement, j’ai le sentiment qu’ils prennent un peu moins de vacances que 5 semaines de congés payés. Cependant cette constatation doit être rapprochée de la quantité de vacances qu’ils prenaient dans leurs entreprises précédentes : en moyenne 2 semaines par an ! C’est certainement lié à notre secteur d’activité (les hautes technologies innovantes) : les projets sur lesquels nous travaillons sont tellement prenant qu’il m’est souvent arrivé dans mes entreprises précédentes d’avoir à pousser mes collaborateurs à prendre des vacances !

 

 

B) Des employés plus productifs


Nos employés sont plus productifs et il le disent eux-mêmes. Ils préfèrent travailler quand ils sont reposés et qu’ils vont pouvoir être le plus efficace possible. Je sais que cela semble une litote mais je pense que le fait de pouvoir prendre autant de vacances que l’on veut donne à chacun une meilleure écoute de ses propres besoins pour se mettre au diapason des autres membres de l’équipe.

Au final, je pense que cela contribue à la motivation et à la cohésion de l’équipe.


 


 

C) Un plus pour le recrutement

Je dirais que le fait de pouvoir prendre autant de congés que l'on souhaite apporte plus de fluidité dans notre mode de travail.  Oui c’est un argument de plus dans le processus de recrutement mais je ne pense pas qu’il soit central : on ne se retrouve pas par hasard dans une startup :-) Du coup, j’ai tendance à penser que c’est plus une “cerise sur le gâteau” que la raison principale pour laquelle mes collaborateurs rejoignent le projet. 

 

 

Les adaptations nécessaires et les process à mettre en place

 

A) Des adaptations RH très légères

Les adataptions nécessaires à la mise en place de ce système sont trés légères : les contrats de travail stipulent ce mode de fonctionnement (décompte forfaitaire de 2,5 jours par mois de congés payés) que les salariés acceptent en signant leur contrat. Il faut également trouver un comptable prêt à “sortir” des règles imposées par son logiciel :-)

 

 

B) Plus facile à mettre en place chez les cadres

Je pense que c’est d’autant plus facile à mettre en place que tous les salariés sont cadres. La problématiques des 35 heures, gérées de façon différente entre le collège cadre et le collège employé se pose certainement en frein à ce type d’initiative.

Plus largement, le projet startup est parfaitement adapté : la plupart du temps les startups n’ont qu’un seul produit sur lequel l’ensemble des forces de l’entreprise est concentré. De ce fait chacun est réellement concerné par l’avancement du projet et se soucie de l’efficacité globale de l’équipe.

 


Le mot de la fin

Je recommande vraiment aux autres start up et entrepises de proposer des congés payés sans limite. Ce dispositif peut vraiment être généralisé. Et bonnes vacances à tous !


 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE