sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Une mise au placard filmée !

Publie le 18 Février 2015 11:40

filmer sa mise au placard

Le plus difficile en matière de harcèlement moral? Prouver le harcèlement. Ce cadre décide alors de rapporter la preuve de son harcèlement en filmant sa mise au placard pendant 8 heures par jour....

 

1. Rappel de ce qu'est la mise au placard

En regardant la vidéo, la définition de mise au placard semble toute trouvée. Lorsque vous vous retrouvez isolé, coupé de vos collègues, dans un bureau étroit et inconfortable alors vous faites bel et bien l'objet d'une mise au placard.

Mais la définition se s'arrête pas au côté "matériel". En effet, la mise au placard consiste également à vous priver de toute légitimité au sein de votre entreprise et à l'égard de votre hiérarchie et de vos collègues. Bien souvent, elle résulte d'un véritable chamboulement dans vos habitudes de travail.

Vous n'avez plus aucun crédit professionnel et semblez inexistant pour votre employeur.

Des signes avant-coureurs peuvent toutefois vous alerter: être exclu de réunions auxquelles vous aviez l'habitude d'assister. Ne plus avoir personne sous votre responsabilité alors que vous étiez manager d'une petite équipe, être dénigré par votre hiérarchie, recevoir des remarques désagréables et être physiquement isolé dans un bureau exigu et froid.

La mise au placard lorsqu'elle a pour objet ou pour effet de dégrader vos conditions de travail et de dénigrer votre dignité alors elle est constitutive d'un harcèlement moral si toutefois vous rapportez les preuves suffisantes à l'appui de vos demandes.

C'est pourquoi on vous conte ici l'histoire de ce cadre qui a décidé de filmer sa mise placard!! Vous avez voir que l'on retrouve beaucoup de "mots clés" vu ici.

2. L'histoire de ce cadre qui filme sa mise au placard

Ce cadre d'une blanchisserie des hôpitaux de Metz a donc pris le parti de filmer sa mise au placard durant 8 heures par jour.

Tout a commencé par une suppression de ses attributions, lui qui pourtant dirigeait une équipe de 80 personnes. La raison première: il avait décidé d'ouvrir une section syndicale au sein de son service.

Il tombe en dépression et lorsqu'il reprend son travail il se rend compte que ses conditions de travail au quotidien ont été bouleversées. Tout a changé. Il se retrouve seul et isolé dans un bureau, privé de tout confort et de relations avec ses collègues.

La situation devenant insoutenable, il décide de saisir la Justice. Mais durant la procédure, le cadre continue d'exercer et cette situation devient alors de plus en plus pesante. C'est à ce moment là qu'il décide, suite à une nouvelle plainte déposée pour harcèlement moral, de filmer son calvaire.

Finalement, deux de ses supérieurs hiérarchiques seront condamnés à 3 et 6 mois de prison avec sursis pour harcèlement moral et discrimination syndicale

3. Morale de l'histoire?

Dans cette histoire, le cadre continue de travailler tout au long de la procédure ce qui a rendu la situation extrêmement difficile pour lui mais c'est bien cet état qui lui a donné l'idée de filmer sa mise au placard.

Pour autant, ce cas reste extraordinaire dans la mesure un salarié victime de harcèlement moral pour mise au placard pourra opter pour différentes solutions telles que la démssion ou la prise d'acte de rupture du contrat de travail aux torts exclsifs de l'employeur. Voici le film :

 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE