sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Alcool et accident du travail

Publie le 05 Février 2016 11:10

L'alcool est un véritable problème de société de nos jours. Il est généralement consommé lors de soirées festives mais il peut également l'être, et c'est ce qui est gravissime, sur le lieu de travail. Est-il intimement lié à la survenance de certains accidents du travail ?

alcool sur le lieu de travail

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'alcool au travail. 

L'état d'ébriété est plus ou moins sévérement puni selon des critères prédéfinis (âge, ancienneté, poste etc...). 

On sait également que l'alcool a des effets néfastes pour la santé et qu'il peut provoquer de graves problèmes de santé pour les consommateurs. L'alcool au travail peut être dû à des raisons personnelles (mal être, dépression, consommation par "plaisir") ou à des raisons professionnelles (compression du personnel, stress au travail etc...). 

Mais peut-il être intimement lié aux accidents du travail ? 

Alcool et accident du travail.

Rappelons tout d'abord que l'employeur a une obligation de sécurité de résultat vis à vis de ses salariés. Il doit contrôler que chaque salarié ne risque rien. Même si le code du travail n'interdit pas totalement la consommation d'alcool, l'employeur peut, par le biais du réglement intérieur, l'interdire complétement. De plus, il doit mettre en oeuvre des actions de prévention (par exemple des réunions, inscription des usages liées à l'alcool dans le document unique d'évaluation des risques etc...).

L'état d'ébriété diminue de façon considérable les facultés du salarié à exercer son travail correctement, son temps de réaction ou ses réflexes ce qui peut causer d'importants accidents du travail.

Une expertise de l'inserm (institut national de la santé et de la recherche médeciale) de 2003 a rapporté que 10% à 20% des accidents du travail seraient liés à l'alcool. Ce qui veut dire qu'un ou deux salariés sur 10 qui est victime d'un accident de travail, l'est parce qu'il a consommé de l'alcool sur le lieu de son travail (ou juste avant de commencer son travail). 

Exemple : vous avez consommé de l'alcool sur votre lieu de travail et vous vous sentez plutôt "joyeux". Le soucis est que vous travaillez sur une machine avec des lames tranchantes. L'alcool réduit votre capacité de concentration et votre temps de réaction. Un accident peut donc très vite arrivé...

Conclusion.

Mieux vaut se comporter de manière réfléchie et prudente. Ne pas boire d'alcool sur son lieu de travail semble être la meilleure chose à faire, surtout si vous occupez des postes capables de vous détruire la santé ou pire... la vie ! 

 

PARTAGER CET ARTICLE