sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Licenciement et entretien préalable : 4 erreurs à ne pas commettre

Publie le 24 Juillet 2015 18:12

Vous avez reçu la lettre de convocation à l’entretien préalable au licenciement ? C’est toujours un choc, mais cela ne veut pas dire pour autant que vous devez baisser les bras. Et vous devez aussi respecter les règles.

4 erreurs à eviter lors d'un licenciement

 

 

 

 

 

 

Erreur #1 : Ne pas y aller

Vous n’en voyez pas l’intérêt, après tout vous êtes viré de toute façon. Donc, vous décidez de ne pas prendre la peine d’y assister. Grossière erreur et c’est le premier pas dans le non-respect du préavis. Si votre employeur vous convoque comme il se doit, c’est-à-dire que vous recevez la lettre au moins 5 jours ouvrables avant la date de l’entretien et qu’elle contient tout ce qu’il faut, vous devez vous y présenter.

 

Erreur #2 : Ne pas échanger avec votre employeur

C’est l’occasion d’entendre l’employeur. Dans le cas d’un licenciement disciplinaire, celui-ci vous présente les faits qui vous sont reprochés ; en cas de licenciement pour inaptitude, les préjudices que votre état de santé causent à l’entreprise ; pour insuffisance professionnelle les faits d’incompétence ; les motifs économiques en cas de licenciement économique. Vous pouvez discuter avec l’employeur pour trouver un compromis. Par exemple, dans le cadre d’un licenciement économique, vous pouvez envisager un reclassement. Ou contester si vous estimez que l’employeur ne vous a pas permis de faire votre travail dans les bonnes conditions en cas d’insuffisance professionnelle. Faire la sourde oreille ne fera pas évoluer les choses.

 

Erreur #3 : Ne pas vous contrôler devant l’employeur

Si vous perdez le contrôle de vous-même et que vous insultez ou frappez votre employeur, alors cela pourrait aggraver votre cas. Il est préférable de vous faire assister par un représentant et bien vous préparer les jours précédant l’entretien. Il est important de profiter de cet entretien pour contester, si vous le voulez, le licenciement, mais de manière calme et posée.

 

Erreur #4 : Ne pas étudier la lettre de convocation

Vous pouvez faire des erreurs mais votre employeur aussi.
Rappel : Votre lettre de convocation à l’entretien préalable doit préciser :

  • Le motif du licenciement ;
  • La date, l’heure et le lieu de l’entretien ;
  • La possibilité qui vous est offerte de vous faire assister.

Cet entretien est donc très important car il vous permet de vous justifier ou d’écouter le motif de licenciement… etc.
Vous devez étudier le motif du licenciement pour voir s’il est adapté à la situation. De la sorte, vous serez fin prêt lors de l’entretien.

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE

Commentaires

Par melanie adam le
Bonjour, Quand on fait un un abandon de poste doit-on assistée à cette entretien ? Merci