sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Entretien d’embauche en start-up : 3 qualités qui comptent

Publie le 10 Décembre 2014 11:44

start up recrutement

L’entretien d’embauche en start-up est un exercice bien particulier. Si la méthodologie est globalement commune à tous les types d’entreprise, les attentes de recruteurs divergent et les qualités recherchées sont souvent bien différentes selon que vous optez pour un grand groupe ou pour une petite structure en phase de lancement. Ici, nous déclinons 3 questions auxquelles les recruteurs de start-up prêteront une attention toute particulière. Et quelques conseils pour vous aider à réussir votre entretien. Attention à ne pas vous louper ! 

Êtes-vous autonome ?

L'autonomie est une qualité recherchée par la plupart des employeurs, et ce quelque soit la taille de l'entreprise ou son secteur d'activité. Toutefois, les attentes dans ce domaine sont encore plus marquées dans les jeunes entreprises à fort potentiel de croissance. La raison est simple : avec des effectifs limités, les postes de management intermédiaires sont bien souvent inexistants. C'est ce que l'on appelle une organisation en "hiérarchie horizontale", dans laquelle le contrôle du référant est moins intense et moins fréquent. Biensûr, vous aurez à rendre des comptes, mais il y a peu de chance que vous soyez "materné" comme ce peut-être le cas dans certaines entreprises à tendance bureaucratique. Pour ces raisons, le niveau d'exigence sur votre degré d'autonomie sera nécessairement élevé si vous postulez en startup. En entretien, vous devez être en mesure de prouver cela. Vos expériences, professionnelles ou non, vous serviront à le démontrer. En dehors de vos expériences en entreprises, vous pouvez par exemple évoquer des responsabilités exercées dans une association, l'organisation d'un tour du monde, le fait de travailler en junior entreprise...

Êtes-vous polyvalent ?

Par définition, la start-up se cherche. Bien souvent, sa faible durée d'existence lui impose parfois bien des incertitudes quant à son devenir. Certaines start-up ne sont d'ailleurs pas encore lancées sur leur marché, à un stade expérimental, en phase de test ou de définition de leur stratégie. Face aux aléas de l'économie (conjoncture, concurrence, saisonnalité...), l'hypothèse d'un changement, partiel ou total de business model n'est pas à exclure...Dans ces conditions, mieux vaut avoir des gens polyvalents, qui savent s'adapter, pour être en mesure de prendre des virages imprévus sans trop de dommages. Nombreux sont les fondateurs qui affirment rechercher non pas des moutons à 5 pattes, mais des salariés capables de passer du rang de responsable communication à celui de responsable ressources humaines si besoin. En entretien, une forte capacité d'adaptation sera donc un atout de poids pour votre candidature. En outre, vous devez faire sentir à votre vis à vis que c'est le projet qui vous stimule avant toute chose, et que par conséquent l'éventualité de changer vos habitudes et vos missions pour le bien de la société ne vous effraie pas. 
 

Dans quelle mesure êtes-vous prêt à vous investir dans le projet ?

L'aventure start-up va demander à tous, dirigeant(s) et collaborateurs, une débauche d'énergie et une implication plus que soutenue. Comme tout projet qui démarre, les débuts seront probablement laborieux, car exigeant une grande capacité de travail sans que cela aille de paire avec un développement rapide et avec une croissance significative. C'est là que votre détermination et que votre niveau croyance dans ce que vous faites vous aidera à aller de l'avant et à chercher des solutions pour assurer le développement de la structure. C'est pourquoi votre recruteur observera avec attention la façon dont vous percevez, dans le but de jauger l'importance de votre degré de motivation. Même si les informations sur l'entreprise ne sont pas toujours faciles à obtenir, tentez de vous renseigner au maximum sur son activité, ses concurrents potentiels ou produits de substitution et ses problématiques pour pouvoir parler en connaissance de cause le jour J, et montrez que votre intérêt dépasse la simple volonté de "travailler dans une structure à taille humaine". 

Vous pouvez lire des conseils pour préparer vos entretiens sur nos articles similaires :

  • La réussite de ses entretien d'embauches : Article 1
  • Préparer son entretien d'embauche en start up : Article 1 
  • Conseils d'un entrepreneur pour vos entretiens : Article 3 

 

PARTAGER CET ARTICLE