sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Préparer un entretien d'embauche !

 

ce qu'il faut faire avant d'aller à un entretien de recrutement

La préparation de l'entretien d'embauche est fondamentale, ce n'est un secret pour personne. Reste à savoir comment s'y prendre pour se préparer efficacement à cette épreuve, qui peut s'avérer longue et chronophage, tant le nombre de candidats ne cesse d'augmenter dans notre pays. Cet article vous donne quelques conseils et un peu de méthodologie pour être efficace dans votre préparation. 

 

 


I- Préparez vous à pitcher votre parcours : d'où venez vous, ou allez-vous ? 

C'est la première étape clé lorsque vous engagez une démarche de recherche d'emploi. Faites le point sur votre parcours professionnel jusqu'ici, pour pouvoir l'exposer intelligemment le jour J. 

a) Interrogez vous sur...

  • Quelles ont été vos expériences jusqu'ici et que vous ont-elles apporté ? 
  • Quelle est la logique de votre parcours (les changements de voie ou reconversion peuvent être des atouts, du moment qu'ils sont justifiés)
  • Que savez vous faire ?
  • Quelles ont été vos principales réalisations ?
  • Quels ont été vos échecs et pourquoi ? Comment avez-vous su rebondir ?
  • Que souhaitez-vous faire aujourd'hui ?
  • Quelle direction souhaitez-vous donner à votre carrière et pourquoi ? 

b) Synthétisez votre parcours 

Une fois ce travail préalable effectué, à vous de prendre du recul et de synthétiser votre parcours. Évitez à tout prix l'autobiographie, et ne vous attardez pas à détailler chaque expérience. Vous risqueriez d'endormir votre vis à vis et l'objet de l'entretien d'embauche n'est pas de vous faire parler uniquement de votre parcours. Allez à l'essentiel donc, et soyez focalisé sur les éléments les plus importants pour vous, et les plus parlants et les plus en phase avec la mission proposée... 

En 5 minutes, vous devez être en mesure de parler de votre parcours avec précision, tout en étant synthétique et accrocheur. 

ASTUCE: Vous devez être capable de résumer chaque partie de votre parcours en deux phrases ou trois phrases percutantes. Par exemple: "J'ai travaillé en fusion acquisition en tant qu'analyste pendant 2 ans. Je n'étais pas passionné par ce travail mais les multiples tâches effectuées sur EXCEL  m'ont permis d'acquérir maîtrise de l'outil et rigueur.

II- Enquêtez sur l'entreprise : activité, stratégie, business model, valeurs, projets

Votre niveau de connaissance de l'entreprise est un indicateur de votre motivation. Aussi il est essentiel, pour faire la différence, d'en savoir plus que les autres sur l'entreprise qui vous reçoit. Il existe différents moyens de s'informer sur l'entreprise :

a) Les divers moyens d'accès à l'information 

  • Le site web de l'entreprise, évidemment 
  • Les informations recueillies/observées sur le terrain (en magasin, sur le site de l'entreprise...)
  • Les rencontres avec des salariés/collaborateurs ou anciens membres de l'entreprise ou du secteur d'activité
  • La presse quotidienne
  • Les forum de rencontre emploi
  • La presse spécialisée

b) Une démarche utile pour préparer vos propres questions 

En plus de renforcer votre crédit et de rassurer votre interlocuteur quant à votre motivation, votre curiosité et votre professionnalisme, cette démarche fera naître chez vous des interrogations susceptibles d'alimenter vos questions. Cela vous sera utile car la pertinence des questions que vous poserez renforcera ou dégradera votre crédibilité. 

III- Le poste : projetez vous dans votre futur job

Une fois ce travail préalable effectué, il est temps de rentrer dans le vif du sujet, et de vous intéresser en détail à ce pour quoi vous avez postulé : le poste. Expliqué brièvement dans l'offre d'emploi, ou via un premier échange téléphonique, c'est à vous de faire les recherches complémentaires pour savoir précisément de quoi vous parlez. Interrogez vous sur les points suivants : 

a) Documentez vous sur...

  • En quoi consiste la ou les missions principales ?
  • Quelles seront vos responsabilités ? 
  • Serez-vous amené à travailler sur des projets transverses ? 
  • A quel service serez-vous rattaché ? 
  • Avec quels parties prenantes serez-vous en relation et à quelle fréquence ? 
  • Qui sera votre responsable et quelle fonction exerce-t-il ? 
  • Qui seront vos subordonnés et quelle fonction exercent-ils ? 
  • Quel sera le rythme de travail ? 
  • Sur quoi serez-vous évalué ? 
  • Quelles sont les perspectives d'évolutions ? 
  • A quoi ressemble une journée type ?

b) Recueillir des témoignages 

Comme pour la documentation sur l'entreprise, les moyens d'accès à l'information sont divers et variés. Mais les informations pratiques les plus fiables et les plus utiles au sujet du poste sont celles recueillies au contact de salariés, ou d'anciens salariés ayant occupé ce poste, ou un poste similaire, dans l'entreprise ou chez un concurrent. Qui mieux qu'une personne ayant exercé le métier pourra vous éclairer sur les problématiques quotidiennes, l'intérêt du travail, les difficultés à surmonter, les tenants et aboutissants du poste ? Au cas où le temps vous serait compté, tentez de mettre la main sur des témoignages ou retours d'expérience sur des forums, ou de contacter des personnes par téléphone ! 

IV- Prouver que vous êtes "la bonne personne"

Votre parcours, l'entreprise, le poste ont été passés en revue. Une fois cette réflexion menée et ces informations glanées, reste à établir des liens entre ce que vous êtes (votre personnalité, vos expériences, vos savoirs faire...), et l'emploi proposé. 

a) Pourquoi êtes vous fait pour ce job ? 

Vous postulez à un poste d'acheteur dans une entreprise de vente de chaussures en ligne via un site e-commerce.

Vous avez travaillé 3 ans en tant que responsable d'un magasin de vêtements, expérience au cours de laquelle vous avez été en contact avec de nombreux fournisseurs.

En plus d"avoir travaillé dans le même secteur d'activité, vous avez une expérience dans le domaine des achats et une connaissance du mode de fonctionnement des fournisseurs qui fait de vous un candidat légitime pour ce poste. 

b) Rassurez votre recruteur 

Vous pouvez aussi mettre en perspective votre expérience en management si la responsabilité d'une équipe est prévue dans le poste à pourvoir. Ou faire valoir un savoir faire ou un domaine dans lequel vous êtes reconnu comme "expert". Bref, établissez des liens entre l'entreprise, le poste, et vous. Le recrutement comporte des risques, alors tout ce qui peut rassurer le recruteur jouera en votre faveur ! 


Conclusion 

Si vous avez passé l'épreuve de la sélection du CV, c'est probablement que vous avez les compétences pour décrocher le poste. En vous recevant, le recruteur va tenter de valider ces faits, mais aussi de sonder votre motivation et de s'assurer que vous avez le profil pour vous intégrer facilement à votre future équipe. Si vous ne pourrez maîtriser tous les paramètres -notamment ceux liés à la part inévitable de subjectivité inhérente à l'entretien d'embauche-, une bonne préparation vous donnera a minima le sentiment d'avoir donné le meilleur de vous même, et vous évitera d'avoir des regrets. Sans compter que votre travail de réflexion, notamment sur votre parcours et vos compétences, vous sera utile pour les entretiens à venir ! 


 

Sur le même thème, la rédaction vous conseille :

50 questions posées en entretien d'embauche
Les erreurs à éviter en entretien 
Entretien d'embauche : quels sont vos défauts

PARTAGER CETTE FICHE PRATIQUE