sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

L’entretien d'embauche avec un chasseur de tête

Entretien avec un chasseur de tête

Faute d’effectifs suffisants ou de temps à consacrer à cet exercice délicat, certaines entreprises optent pour l’externalisation de leur recrutement. Bertrand de Jessey travaille depuis 30 ans dans ce domaine. Aujourd’hui à la tête de son cabinet généraliste, son métier consiste à rechercher des ouvriers, techniciens, ingénieurs et cadres, pour des longues missions d’intérim et des postes en CDI. Ses clients sont des sociétés diverses, de toutes tailles et appartenant à tous types de secteur de l’activité économique : automobile, aéronautique, environnement, énergie,  services, agro-alimentaire, commerce… L’entretien de recrutement est pour lui « le meilleur moyen de connaître ses candidats ». Dans cette interview, il évoque les principaux aspects de l’entretien d’embauche, et donne des conseils aux futurs candidats.
 

Entretien d’embauche : les détails qui comptent

« L’entretien est très important. Il  permet d’avoir un contact avec le candidat, de cerner son aisance, sa personnalité, son adaptabilité au poste et à l’entreprise concernée par le poste. Il permet de discuter avec la personne et de compléter ou de vérifier ce qui figure sur le curriculum-vitae. »

Bien souvent, le choix des candidats se fait sur des détails. Il faut donc prêter la plus grande attention à tous les éléments comportementaux qui trahissent d’une manière ou d’une autre votre personnalité. Le premier élément pour partir sur de bonnes bases est d’être en avance par rapport à l’heure prévue, et de soigner sa tenue. Il s’agit ensuite d’écouter attentivement son interlocuteur et de répondre correctement aux questions posées. Le candidat doit rester simple, se montrer motivé pour le poste, patient, faire preuve de souplesse et d’adaptabilité, être imaginatif tout en restant discipliné. Le comportement durant l’entretien est primordial.

Enfin, Il doit aussi être fidèle et honnête. De plus en plus, les entreprises souhaitent recruter des personnes  sur lesquelles elles vont pouvoir « investir ». Pour qu’un nouvel employé soit opérationnel, il faut plusieurs mois, suivant les métiers et les postes. S’il quitte l’entreprise au bout de quelques mois, l’entreprise aura perdu tout ce qu’elle a investi sur lui (recrutement, formation).
 

Entretien d’embauche : la bonne posture

La tenue vestimentaire  doit être appropriée au poste pour lequel on postule. Il faut évidemment éviter les baskets et les jeans décolorés et déchirés, ainsi que la casquette à l’envers ! Il faut savoir se tenir correctement assis sur son siège, ne pas s’appuyer sur le bureau du recruteur.

L’authenticité est un aspect fondamental : Il faut répondre correctement aux questions posées, en toute franchise.  Un candidat qui ne dit pas la vérité n’est pas à l’aise et suscite la méfiance.

Il est bien vu également aussi de prendre des notes pendant l’entretien afin de pouvoir répondre à certaines vérifications souvent pratiquées par le recruteur en fin d'entretien. 
 

Entreprises : externaliser son recrutement

Le recrutement nécessite actuellement beaucoup de travail. Certaines entreprises n’ont pas le personnel disponible et compétent pour effectuer leurs propres recrutements. D'autres souhaitent garder une certaine confidentialité et n’ont pas encore bien défini le poste à pourvoir. Elles lancent alors une action de recrutement par un tiers afin de prendre plus de recul, et affiner ses recherches.
 

Comment départager les candidats ?

Dans mon métier, le choix final du candidat est fait en général par l’entreprise cliente. Je m’efforce toujours, dans la mesure du possible, et suivant la difficulté des postes, de présenter plusieurs candidats avec des profils différents et des personnalités différentes afin que l’entreprise puisse trouver celui qui correspond le mieux à son besoin : le choix se fait au final suivant la  personnalité, les compétences professionnelles ou, assez fréquemment depuis quelques années, suivant les secteurs dans lesquels le candidat a travaillé auparavant. Ces trois critères permettent rapidement de départager plusieurs candidats.
 

Entretien d’embauche : Des conseils pour le candidat

En amont de l’entretien de recrutement, il est intéressant que le candidat réfléchisse à sa personnalité, qu’il analyse ses qualités et ses défauts dans l’optique de son intégration dans une nouvelle équipe. Nos qualités peuvent devenir des défauts et vice-versa. Il faut donc savoir les utiliser à bon escient.

On demande souvent au candidat de parler de son passé professionnel : il faut donc l’exposer avec précision et ne pas cacher les périodes sans emploi. Elles peuvent être justifiées. Lorsqu’on demande à un candidat de nous parler de son avenir, il s’agit bien évidemment de son avenir professionnel : il faut essayer d’être raisonnablement ambitieux et  surtout motivé.

"En dehors de toutes les considérations relatives à l’expérience et aux compétences, il existe à mon sens 5 pré requis comportementaux applicables et ce quelque soit la mission ou le profil du candidat : Ponctualité, respect des autres, efficacité, honnêteté et dynamisme."

PARTAGER CETTE FICHE PRATIQUE