sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

J'ai pris un congé maternité mais pas de congé parental

 

ezabel a pris un congé maternité

Quelles sont les spécificité du congé maternité ? Comment gérer son congé maternité et son retour ? Pourquoi prendre ou ne pas prendre de congé parental. 
Isabelle, est mère de 2 enfants de 6 et 8,5 ans. Parisienne, Elle tient un blog relatant de manière décalée et humoristique sa vie quotidienne de mère parfaitement imparfaite, depuis plus de 5 et demi. Elle est salariée à mi-temps et l’autre moitié freelance. Son métier : community manager.
Elle a pris un congé maternité mais n'a pas voulu prendre de congé parental. Elle répond à différentes questions que vous vous posez sur la gestion du congé maternité et parental. 

 

Gestion du congé maternité 

A) Un congé maternité collé aux vacances restantes

Pour mes deux maternités, j’étais alors salariée à plein temps dans une grande entreprise. Cette dernière offrant des arrangements particuliers aux futures mamans, j’ai profité d’une réduction de mon temps de travail journalier bien agréable ! Après le congé légal, l’entreprise offre également 4 semaines de plus aux jeunes mamans.
Comme beaucoup, j’ai collé à cela des vacances restantes, ce qui m’a permis de revenir vers les 6 mois de mes enfants.

 

B) Les congés maternité sont idéaux en France sauf pour les mères travaillant à leur compte
 

Pour les salariés des grandes entreprises, La France est idéale en matière de congé maternité : un temps légal respecté à la lettre, une prise en charge totale de notre salaire, des aménagements particuliers offerts…

Cependant, quand on est à son compte, là, évidemment, cela change certainement beaucoup. Peut-être faudrait-il pouvoir offrir des conditions plus sereines à ces mamans ?
 

Préparer le congé maternité et son retour

A) Rencontrer la remplaçante 

Il faut se mettre en tête que les semaines avant l’accouchement vont passer relativement vite et qu’il faut en profiter pour se REPOSER. Finir de préparer l’arrivée de bébé tranquillement et ne pas chercher à en faire trop non plus.

Au bureau, il faut à l’idéal rencontrer sa remplaçante, la briefer sur les dossiers pour partir sereine et surtout ne pas à avoir à gérer du boulot une fois en congé.

 

B) Retrouver le rythme

Le retour de congé maternité s'est plutôt bien passé... après coup. Cependant la reprise est difficile, il faut se réadapter, trouver son nouveau rythme, récupérer les informations manquées pendant les précédents mois.
D’où l’importance de bien préparer son retour il me semble : garder contact avec l’entreprise, ses collègues, se tenir un peu au courant de ce qui se passe au bureau. Et puis, bien choisir son mode de garde, faire une bonne adaptation, pour pouvoir laisser son bébé sereine et donc reprendre avec moins de difficulté.

 

Le congé parental, pas nécessaire dans mon cas

A) Pas de congé parental 

La reprise du travail était nécessaire pour moi : j’aime être avec mes enfants mais j’avais vraiment besoin de sortir du cycle : biberons, couches. Intellectuellement, il le fallait.  Et puis financièrement aussi hein, il ne faut pas se leurrer… quelques mois éventuellement mais des années :  non, impossible.
 

B) Choisir et non subir le congé parental

Le congé parental permet à des mamans qui le souhaitent de passer plus de temps avec leur bébé. Cependant, il faut que ce congé reste un vrai choix et qu’il ne soit pas, à l’idéal, imposer par des raisons économiques ou d’absence de mode de garde ! L’important, la vraie richesse de ce congé parental, c’est le CHOIX.

C) Une réforme du congé parental justifiée sur le fond, difficile sur la forme

J’avoue que je n’ai pas encore réussi à me positionner sur le projet de réforme du congé parental. D’un côté, je regrette que les parents qui souhaitent vraiment passer 3 ans avec leur petit ne pourront plus le faire. Cependant, j’ai parfaitement compris et je trouve très justifiée l’idée de fond de ce projet, à savoir : facilité la reprise du travail des femmes. Dans un contexte où l’égalité homme-femme est plus que jamais abordée partout et notamment dans le monde du travail, cette réforme coule de source et se justifie.

Et vous, quelle est votre position sur la réforme du congé parental ? 

PARTAGER CETTE FICHE PRATIQUE