sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Pouvez-vous être viré parce que vous transpirez ?

Publie le 01 Juillet 2015 15:41

Sous cette chaleur caniculaire, vous remarquerez que, malgré la clim et les ventilateurs vous et vos collègues transpirez. Travailler dans ces conditions n’est pas ce qu’il y a de plus agréable, pour autant, peut-on vous licencier ?

CA d’Agen,  18 novembre 2003

Le 18 novembre 2003 – juste après l’été de la canicule d’ailleurs – la Cour d’appel d’Agen a rendu un arrêt sur cette question. Dans cette affaire, une salariée avait une odeur de transpiration tellement forte que son bureau en était inaccessible (remarquez que c’est une situation assez rare). Pour son manque d’hygiène, car c’est une obligation à laquelle tout salarié doit se conformer, l’employeur décide de la licencier pour faute grave.
Pourtant, la Cour d’appel fait droit à la demande de la salariée. En effet, pour qu’il y ait établissement d’une faute grave et donc un licenciement valable sur ce motif, l’employeur doit mettre en garde préalablement son salarié. Or, dans cette affaire, l’employeur n’avait jamais averti la salariée de l’inconvenance de son odeur corporelle. Le licenciement était donc sans cause réelle et sérieuse.

Conclusion de l’histoire ? Si vous transpirez trop, en tout cas si cela correspond à un manque d’hygiène, vous pouvez être licencié. Mais pour cela, votre employeur doit d’abord vous faire comprendre de manière courtoise et délicate qu’une douche et un déodorant vous feraient le plus grand bien. Faute de quoi il ne pourra pas vous licencier. Cela dit, s'il ne prend pas de pincettes et ne vérifie pas aussi que cette forte odeur n'est pas d'origine médicale, votre employeur pourra être attaqué pour harcèlement, comme l'a affirmé la Cour de cassation.

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE