sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

5 choses à ne pas faire lors d'un entretien préalable au licenciement

Publie le 17 Février 2017 14:53

L'entretien préalable au licenciement est une phase indispensable du processus de licenciement. Il vous sera notifié par lettre recommandée avec avis de réception par votre employeur. Vous n'êtes pas obligé d'y assister mais cela vous est fortement recommandé. Que ne devez-vous surtout pas faire lors de votre entretien préalable au licenciement ? Voici le top 5!

entretien licenciement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 - Etre agressif.

 

 

 

 

En effet, c'est le moment où vous devez prouver à votre employeur que vous méritez de rester dans l'entreprise, alors on range ses poings, et on essaye de trouver un arrangement. 

 

2 - Ne pas demander d'explication quant aux griefs reprochés.

 

 

 

 

Certes vous êtes le subordonné de votre employeur. Mais cela ne veut pas dire que vous devez accepter tout ce qu'il dit. Cherchez à comprendre ses intentions, et défendez vous !

 

3 - Etre contre un arrangement.

 

 

 

 

Parfois, la meilleure chose à faire est d'accepter un arrangement avec votre employeur. Un licenciement peut alors se transformer en rupture conventionnelle, et vous aurez peut-être négocié quelques avantages. 

 

4. Refuser de se faire assister. 

 

 

 

 

Vous avez le droit de vous faire assister, et c'est la meilleure manière de protéger vos arrières en cas de litige. Un témoin sera donc de votre côté quoiqu'il arrive ! 

5. Ne pas vous présenter du tout. 

 

 

 

 

Un entretien préalable au licenciement ne veut pas forcément dire que licenciement il y aura. Alors allez-y, et défendez vous !

 

Le Mot de la Fin.

L'entretien préalable au licenciement est l'opportunité pour vous de régler le problème avec votre employeur avant de prendre une décision. C'est un peu comme une explication avant une rupture. 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE