sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Peut-on faire un doigt d'honneur à son employeur ?

Publie le 17 Juin 2016 12:58

Cette semaine, Paul Pogba lance la polémique avec son présumé bras d'honneur lors du match de football Albanie/France, le 15 juin dernier. Et vous, pouvez-vous faire un doigt d'honneur à votre employeur ?

Doigt d'honneur

En tant que salarié votre patron peut parfois vous énerver au point que vous relachiez la pression et que vous lui fassiez un doigt d'honneur. Il vous est fortement recommandé de garder votre calme dans cette situation et d'éviter de lui faire un tel geste car vous ne pouvez pas faire un doigt d'honneur à votre employeur.

 

DOIGT D'HONNEUR : FAUTE GRAVE DU SALARIE

Faire un doigt d'honneur à son patron est une faute grave rendant impossible le maintien du salarié dans l'entreprise. Ce qui s'explique par le fait que faire un tel geste à votre employeur est insultant et grossier, d'où les sanctions discplinaires en découlant, notamment le licenciement.

Pour subir un licenciement pour faute grave, votre faute devra vous êtres imputable. C'est-à-dire découler de votre fait. Ce qui est le cas si vous faites un doigt d'honneur à votre patron. La faute sera appréciée au cas par cas par les juges du fond. Même si vous commettez une faute pour la première fois, faire un doigt d'honneur pourra être considéré comme une faute grave. La jurisprudence reconnaissant souvent la faute grave en cas d'injures ou d'insultes envers l'employeur. Dans ce cas vous devrez immédiatement quitter l'entreprise. Votre faute étant tellement grave qu'il est impossible que vous restiez une minute de plus au sein de la société.

En raison de l'interdiction de faire un doigt d'honneur à votre patron, si vous souhaitez conserver votre poste, il vous est conseillé de vous abstenir de faire un tel geste sous peine de licenciement. Il est important que vous gardiez votre calme.

 

APPRECIATION IN CONCRETO DU DOIGT D'HONNEUR PAR LES JUGES

Si vous faites un doigt d'honneur à votre employeur, les juges apprécieront si votre licenciement est justifié au regard des faits entourant votre acte. La jurisprudence, dans la majeure partie des cas, décide que faire un tel geste à son patron est une faute grave, ce que reflète la décision de la Cour d'Appel de Colmar du 29 mars 2011. Il s'agit d'un comportement inadmissible empêchant le maitien du salarié au sein de l'entreprise. Le salarié doit faire preuve de maîtrise de soi et de respect des personnes l'entourant, sur son lieu de travail. L'employeur ne peut tolérer un comportement grossier et insultant dans sa société.

Cependant, le 7 octobre 2011, la Cour d'Appel de Caen a décidé que le bras d'honneur fait par un salarié à son employeur ne justifiait pas un licenciement en raison du fait que ce geste traduisait un comportement passager et non injurieux, que son interprétation était relative. Ajouté au fait que le salarié n'avait jamais commis de faute et n'avait jamais eu d'avertissement pendant 6 ans. Le licenciement a été jugé sans cause réelle et sérieuse. Le salarié a alors eu droit à une indemnité de licenciement sans cause réelle et sérieuse.

Retenez que la jurisprudence constante considère que le doigt d'honneur est inacceptable et justifie un licenciement. L'exemple précédent étant un cas exceptionnel.

 

LES CONSEQUENCES DU LICENCIEMENT POUR FAUTE GRAVE

Si vous êtes licencié pour faute grave vous ne pourrez prétendre à l'indemnité de licenciement ni à l'indemnité compensatrice de préavis. Vous aurez uniquement droit à l'indemnité compensatrice de congés payés, si vous n'avez pu bénéficier de tous vos congés à la date de votre départ. Ce qui constitue pour vous une perte financière plus ou moins importante. Les conséquences d'un tel acte étant considérables.

De plus vous aurez une mise à pied immédiate. La faute étant tellement grave que vous devez immédiatement partir de l'entreprise sans devoir réaliser votre préavis. Votre employeur pourra refuser de vous régler le montant équivalent à votre préavis en raison de la faute grave que vous avez commise. Même s'il règle votre préavis cela ne signifiera pas pour autant qu'il ne reconnait pas la faute grave.

 

CONCLUSION

Il vous est strictement interdit de faire un doigt d'honneur à votre employeur sous peine d'être licencié pour faute grave. Si votre employeur vous fait une remarque vous énervant particulièrement, allez vous isoler pour éviter de faire un geste que vous regretterez.

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE