sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Les participants de Confessions Intimes : du travail dissimulé ?

Publie le 07 Mars 2014 15:41

Confessions Intimes où l'émission qui parait mettre en scène des acteurs... Des participants tellement excentriques qu'on a du mal à croire à de tels personnages. Réalité ou fiction? Personnalité ou personnage? Contrat de travail ou contrat de jeu? Vous connaissez surement tous l’émission Confessions Intimes souvent diffusée en deuxième partie de soirée sur une grande chaîne. Cette émission a pour but d’exposer le quotidien d’un couple le plus souvent, ayant de gros problèmes de comportement.
Qu’il s’agisse d’un toc ou d’une passion envahissante, les personnes qui y figurent semblent être sorties tout droit d’un monde imaginaire, dont les propos paraissent montés et scénarisés.

Les candidats à une télé réalité sont des salariés

L’année dernière, Rémi Gaillard avait, à l’aide de 2 amis, piégé l’émission, en les faisant passer pour des fans hystériques.
Il voulait apporter la preuve que l’émission mettait tout en scène pour grossir les traits des témoignages, que toutes les scènes étaient truquées et les participants manipulés.
Les participants de confessions intimes peuvent-ils faire requalifier le contrat qui les lie à la production en un contrat de travail ?

L'ile de la tentationLes candidats de l’émission L’Ile de la Tentation ont été les premiers à enclencher le contentieux.
Pour ceux pour qui n’en aurait pas eu vent, l’émission envoie 4 couples non mariés et sans enfant dans un cadre paradisiaque pour tester leur fidélité. Face à eux, une équipe de tentateurs et de tentatrices prêts à tout pour les faire craquer.
C’est après avoir participé à cette aventure que les candidats, aussi bien les couples que la team des tentateurs, sont allés devant la justice pour réclamer une requalification du contrat qui les liait à la production.
Avant de rentrer dans le jeu, ils ont tous signé un contrat intitulé « règlement participants ». Cependant, ils ont tous affirmé qu’ils ne jouaient pas mais qu’ils travaillaient.
Difficile à croire au premier abord lorsque l’on voit que leurs activités se résument à faire de la voile et à se draguer au bord de la piscine.

Et pourtant… La justice leur a donné raison ! Aussi bien les tentateurs, tentatrices et les couples ont été reconnus comme étant des salariés.
En effet, les juges ont considéré que, dès lors qu’ils ont exécuté une prestation sous la subordination de la production, ayant pour objet un bien ayant une valeur économique, leur contrat devait être requalifié en contrat de travail.

Mister France : pas une simple élection, une grosse production à but commercial

Mister France

Les participants de Koh Lanta et de Mister France ont suivi le chemin tout tracé !
Ils n’ont pas eu de mal à prouver qu’ils ont effectué une activité sous la subordination de la production et que cette activité était une prestation de travail.

Pour les candidats de Koh Lanta, la subordination était prouvée par le fait qu’ils devaient pendant 37 jours, rester sur le site du tournage, qu’il n’avait aucun moyen de contacter leurs proches. Ceux-ci devaient participer à tous les jeux et en plus se soumettre aux témoignages et interviews qui permettaient de structurer l’émission.
Pour les candidats de Mister France, cela n’était pas une simple élection puisqu’ils devaient assister à toutes les répétitions pour assurer le show en direct et que les chorégraphies qu’ils devaient effectuer étaient choisies par la production.

Concernant la prestation de travail celle-ci est facilement caractérisée pour les deux émissions puisque l’activité des candidats servait à fabriquer le programme de toute pièce, un programme ayant une valeur économique certaine.

Pour en revenir à l’émission Confession Intimes, si comme veut le dénoncer Rémi Gaillard, les scènes sont toutes montées, leurs participants, à qui il semble être imposé de refaire 4 à 5 fois, une scène normalement naturelle, car faisant partie de leur quotidien, pourraient peut-être faire requalifier le contrat qui les lie à la chaine en un contrat de travail !

Vers un futur métier : professionnel de la télé réalité ?

oscar meilleur acteur

Toutefois, la justice reconnait aux participants de téléréalité, le statut de salarié mais pas le statut d’artiste interprète.
En effet, dans la mesure où ils n’ont normalement aucun rôle à jouer puisqu’ils doivent être eux-mêmes (principe de la téléréalité) et qu’ils n’ont pas de texte à apprendre, ils ne peuvent avoir la qualité d’acteur, même pour les plus extravagants d’entre eux.
Un artiste est une personne qui va apporter une contribution originale et personnelle, tel n’est pas le cas pour les participants aux téléréalités, du moins aujourd’hui.

On pourrait penser que dans un futur proche, ces participants pourraient se voir reconnaitre la qualité d’acteur dans la mesure où certains d’entre eux se retrouvent dans d’autres programmes du même genre. On peut penser à l’émission Les Anges de la Télé réalité qui regroupe chaque année des anciens participants à toute sorte des émissions de ce type comme Secret story, Loft Story, la Star Academy
Peut-être qu’ils pourront faire connaitre un nouveau métier : les professionnels de la télé réalité.

 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE