sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Pour vos congés, direction Virgin!

Publie le 07 Juillet 2015 16:15

VirginVous cherchez une entreprise qui est particulièrement souple avec les congés ? Allez chez Virgin ! En 2014, le PDG de Virgin Group, Richard Branson, avait décidé d’octroyer à chacun de ses salariés le nombre de congés qu’ils souhaitaient. En 2015, il permet aux salariés de prendre une année de congé paternité sans réduction de salaire. Alors pour les congés, faut-il aller chez Virgin ?


Démago ou progressiste ? Pour les congés pendant l’année il y a une contrepartie : il faut que les salariés accomplissent leur travail en temps et en heures. Pour le congé paternité, les modalités sont un peu différentes. Richard Branson souhaite accorder à ses salariés :

  • un congé paternité d’une année ;
  • avec un salaire complet.

Mais en fait qui sera concerné par ce congé paternité ? Seulement 140 salariés en réalité ! Car pour en bénéficier il faut :

  • Être un homme (cela va de soit) ;
  • Appartenir à certaines entités du groupe (à savoir ceux qui travaillent à Virgin Management à Londres et à Genève, donc les français sont exclus) ;
  • Avoir suffisamment d’ancienneté (donc ça ne sert à rien de se ruer vers Virgin alors que votre conjoint est enceinte car ça ne marchera pas).

140 salariés, ce n’est pas grand-chose vu l’ampleur du groupe. Cela dit, Richard Branson apporte une première évolution. En effet, en commençant par 140 salariés, peut-être que la mesure se généralisera petit à petit.
Et cela permettrait de réduire les inégalités hommes-femmes qui sont encore très présentes sur le marché du travail : les femmes sont encore majoritairement celles qui s’occupent de leur nouveau-né, laissant souvent leur carrière de côté, et les hommes profitent rarement de la première année de leurs enfants. Et surtout, avec un an complet de salaire, les parents en congé ne verront plus de réduction drastique du salaire ! Car avoir un enfant, c’est non seulement des dépenses en plus mais aussi synonyme d’une rémunération qui baisse.

PARTAGER CET ARTICLE