sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

5 erreurs à éviter lors d'une augmentation de salaire

Publie le 01 Mars 2016 10:06

Si vous souhaitez obtenir une augmentation de salaire, mieux vaut être préparé pour mettre toutes les chances de votre côté. Voici 5 erreurs à ne pas commettre lorsque vous demandez à votre employeur une négociation salariale.

augmentation de salaire

Ne pas préparer son argumentaire. 

Logique mais inévitable. Vous ne pouvez pas arriver à une négociation salariale sans avoir préparé votre argumentaire. Vous devez être capable de démontrer à votre employeur que cette augmentation, elle est pour vous ! 

Elle doit être demandée sur des éléments objectifs, par exemple votre nombre de ventes réalisées ces derniers mois ou votre chiffre d'affaires en augmentation ! Vous ne pouvez pas la demander uniquement parce que votre collègue qui fait le même travail que vous y a eu droit. 

Une augmentation, ça se mérite !

En vouloir trop.

Vous ne pouvez décemment pas demander à votre employeur une augmentation trop mirobolante. Tout dépend encore une fois de votre argumentaire, expliquez lui pourquoi vous souhaitez obtenir ce montant en lui démontrant que vous le méritez ! Demander trop d'un coup pourrait braquer votre employeur, et stopper directement la négociation. VOus devez vous poser cette question; quelle est ma contribution au résultat de l'entreprise? Est-ce que ma contribution a augmenté? Si oui, quel pourcentage de cette contribution puis-je demander. 

Tenter de duper son employeur.

Dire que vous avez obtenu une proposition plus alléchante ailleurs alors que ce n'est pas le cas, ne vous aidera pas. Au mieux, votre employeur se braquera et la négociation salariale s'arrêtera. Au pire, il vous dira d'accepter cette autre offre, et vous vous retrouvez sans voix !

Etre exigeant.

Il s'agit d'une négociation salariale, il faut donc négocier. Vous ne devez pas demander à votre employeur un montant et exigez de lui qu'il accepte votre proposition. N'oubliez pas que c'est votre employeur qui prendra la décision finale. Alors, mieux vaut être flexible et dialoguer plutôt que d'être intransigeant. Posez-vous la question de savoir si c'est une prime que vous méritez ou une augmentation de salarie. l'augmentation de salaire suppose un changement durable dans vos responsabilités et dans votre contribution aux résultats. 

L'employeur sera plus enclin à négocier si vous lui montrez que vous êtes prêt à faire des concessions. Un comportement entêté vous conduira inévitablement vers un échec de la négociation.

Etre pressé.

Vous ne pouvez pas exiger que votre employeur vous donne sa réponse sur le champ. Il doit prendre le temps de la réflexion, peser le pour et le contre, et vérifier si cette augmentation est méritée en fonction de votre parcours et de vos résultats. 

Conclusion.

Négociation rime avec concession. Vous devez être préparé à cet entretien ! Enfin, dîtes vous que votre employeur n'acceptera pas votre demande et préparez d'autres alternatives afin d'obtenir, au final, ce que vous souhaitez.

Si vous voulez savoir ce que coûtera votre demande d'augmentation à votre employeur, utilisez notre calculatrice

PARTAGER CET ARTICLE