sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

5 mesures pour lutter contre le harcèlement au travail

Publie le 19 Mars 2018 16:24

Le harcèlement dans l’entreprise fait trop de victime et ce sont les pouvoirs publics, qui le disent et souhaitent qu'une prévention de ces risques se généralise. Aujourd’hui, des entreprises et des administrations se mobilisent pour trouver des moyens de lutte contre le harcèlement en entreprise, qu’il soit moral ou sexuel. D’un chatbot à des ateliers de discussions, découvrez ces idées pour mettre à mal le harcèlement dans le monde de l'entreprise. 

harcèlement sexuel entreprise

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

I) Un chatbot pour parler de harcèlement sexuel au travail nommé Spot

Le Dr Julia Shaw, Daniel Nicolae et Dylan Marriot ont créé une application aux Etats-Unis nommée Spot. Soutenue par le co-fondateur d’Evernote dans la silicon valley, ce robot recueille le témoignage de salariées ayant subit un harcèlement dans leur entreprise. Il transmet ensuite les résultats, anonyme aux supérieurs des salariés, les laissant libre de réagir. L’avantage affiché pour les créateurs, de cette technologie serait de libérer la parole de victimes qui n'oseraient pas s'exprimer directement dans l'entreprise .Un des objectifs du signalement anonyme, serait de collecter des données sur la réitération de certains fait de harcèlement et leur signalement.

Certains dénoncent le fait que cette application bloque le dialogue direct dans l'entreprise et cantonne la victime à une interface virtuelle. Pourtant, les premières expériences seraient un succès, du moins avec les chiffres communiqués par la startup : durant la première semaine de son lancement, Spot a été utilisé 220 fois. 

II) La formation en amont du monde du travail dans les écoles de commerce

Cette mesure concerne la prévention du harcèlement sexuel, présent dans le monde des études supérieurs avant de l'être dans le monde de l'entreprise.

Réservé auparavant au secteur des ressources humaines, les étudiants d'Audencia Business School ont eu accès à un module portant sur les obligations légales de l'employeur en matière de harcèlement, sur l'identification des situations de harcèlement et les réactions possibles pour agir en tant que témoin.

III) La formation dans le monde de l'entreprise

La formation dans l'entreprise, par des intervenants extérieurs comme l'AVTF, association de luttre contre les violences faites aux femmes, ont la côte. Leur objectif est d'agir en amont en créant une prise de conscience des collaborateurs et en déconstruisant des idées reçues

La formation permet de fournir du matériel pédagogique, favoriser un soutien aux victime de harcèlement et libérer la parole des victimes. 

IV) La création d’ateliers de prise de parole en Alsace

Une autre mesure, qui intervient à posteriori des faits de harcèlement. Un psychologue du travail  a eu l’idée, de mettre en place des ateliers spécifiquement destinés aux chercheurs d’emplois, qui ont été victimes de harcèlement dans leur travail. Avec de petits effectifs, le psychologue anime des réunions tous les mois et demi. L’objectif de ces groupes sont d’abord de pouvoir extérioriser la parole, sans juger et permettre à chacun de

Le harcèlement dans l’entreprise peut causer des séquelles, qui ralentissent un demandeur d’emploi dans sa rechercher et peut lui causer différentes appréhensions quant à son retour dans le monde du travail. 

V) Mettre en place des chartes dans l’entreprise

La prévention de situation de violences par un employeur, est inclue dans son travail de prévention des risques psychosociaux.

Ainsi, le règlement intérieur d’une entreprise rappelle l’interdiction du harcèlement moral et sexuel. Cependant, celui-ci n’est obligatoire que dans les entreprises de plus de 20 salariés. Ainsi, les situations dans les TPE/PME s’avèrent plus difficiles à vivre pour des victimes qui ne disposent pas d’un représentant du personnel. Ainsi, pour les salariés aient accès à leur droit, l’entreprise peut tout à fait mettre en place une charte ou un code de bonne conduite pour prévenir ces cas de violences.

Très répandue outre-Atlantique, ces chartes peuvent contenir un détail des situations pouvant être réprimées et leurs éléments constitutifs. Le détail d’une procédure avec un mail et une ligne téléphonique à contacter par les victimes pourra aussi être inscrite.

 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE