sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Le burn out finalement exclu du tableau des maladies professionnelles?

Publie le 19 Juin 2015 14:04

Jusqu'à présent, le burn out (exception faite de la procédure complémentaire) n'était pas considéré comme étant une maladie d'origine professionnelle. L'amendement de Benoit Hamon a fait bouger certaines choses. Qu'en est-il aujourd'hui? Le burn out va t-il faire partie du tableau des maladies professionnelles?

 

1. Rappel du burn out

Le burn out ou épuisement professionnel est considéré, pour beaucoup, comme le mal professionnel de notre siècle. A l'origine, le burn out était associé à certains métiers: les aides soignants, les avocats, profession d'aide, d'assistance...Aujourd'hui, les frontières sont bien plus larges et le burn out peut frapper n'importe quel salarié.

Le burn out fait partie de ces risques psychosociaux difficiles à cerner. Nous vous proposons cependant une liste des symptômes que l'on retrouve le plus souvent chez les salariés en état de burn out:

  • Une perte de confiance en soi
  • Des troubles du sommeil: insomnie 
  • Des désordres biologiques
  • Des états profonds de stress, d'angoisse 
  • Une perte de motivation
  • Du surmenage
  • Un isolement qui peut également avoir des répercussions sur votre vie personnelle...

Faire reconnaitre le burn out comme étant d'orginie professionnelle s'avère aujourd'hui un exercice difficile même lorsque l'on passe par la procédure complètement.

Parmi ceux qui se sont saisi de la question, on retrouve donc Benoit HAMON et son amendement au projet de loi sur le dialogue social visant à faire reconnaitre le burn out comme étant d'origine professionnelle.

Ou en est-on?

2. Le burn out exclu du tableau professionnel 

Benoit HAMON, à travers son amendement, souhaite donc que le burn out soit reconnu comme étant une maladie d'origine professionnelle et apparaisse, à ce titre, dans le tableau des maladies présumées d'origine professionnelle. 

Si demain le burn out apparait dans le tableau des maladies professionnelles alors la prise en charge ne serait plus assurée par l'assurance maladie mais par la branche accidents du travail et maladies professionnelles de la sécurité sociale, donc pas votre employeur. Or pour le moment les syndicats patronaux ne le souhaitent pas.

Si bien qu'aujourd'hui, il a été décidé que la prise en compte du burn out se fera via le système complémentaire de reconnaissance des maladies professionnelles et non par inscription dans le tableau des maladies professionnelles.

En effet, il semblerait que le tableau des maladies professionnelles ne soit pas adapté à la complexité du burn out.

 

 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE