sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

La rupture conventionnelle pour devenir entrepreneur

Interview aujourd'hui de Fabrice, qui vient de lancer son entreprise après avoir signé une rupture conventionnelle. Il nous explique pourquoi il a opté pour ce dispositif pour mettre fin à ce contrat et comment se sont passées les discussions avec son employeur. La rupture conventionnelle est un dispositif pertinent pour un salarié cherchant à partir de son entreprise pour se lancer dans l'entrepreneuriat. Fabrice nous explique en quoi la rupture conventionnelle est un atout pour un futur entrepreneur. 

 

Un salarié qui souhaitait créer son entreprise

Je souhaitais depuis toujours créer mon entreprise. Mais, je n'avais pas d'idée suffisamment pertinente pour oser franchir le pas. De plus, je manquais d'expérience et souhaitais d'abord me faire la main dans une entreprise. J'ai donc travaillé pendant 10 ans dans une entreprise de Télécom. J'y ai acquis une solide expérience. Mais au fil du temps, j'ai commencé à m'ennuyer et à ne pas voir de réelles perspectives d'évolution. J'ai soudainement eu une idée de nouveau service dans la 3G. Cette idée me semblait beaucoup plus passionnante que les perspectives d'évolution au sein du groupe. 


 

Démissionner pour entreprendre était périlleux

Avec deux enfants à charge, il était dangereux néanmoins de me lancer dans l'entrepreneuriat. J'avais bien mis de l'argent de côté et je disposais de quoi tenir 6 mois. Mais, mon projet nécessitait au moins 12 mois de maturation avant de voir les premiers éventuels revenus. Je me devais donc de réaliser une levée de fonds ou trouver une autre solution.
Un ami m'a alors parlé de la rupture conventionnelle que je ne connaissais pas à l'époque. J'ai immédiatement compris les avantages d'une telle procédure pour un futur entrepreneur
.

 

La rupture conventionnelle est une belle aide pour un futur créateur d'entreprise

La rupture conventionnelle constitue une réelle opportunité pour l'employé qui souhaite devenir entrepreneur. Avec ce mode de rupture du CDI, cela permet de bénéficier des indemnités chômages. Comme j'avais travaillé pendant 10 ans, j'avais le droit à 24 mois d'indemnité chômage ! Je pouvais donc lancer sereinement mon projet ! Je n'ai alors plus eu le moindre doute. Il me fallait négocier avec mon employeur cette rupture. 
 
 

Négocier une rupture conventionnelle pour créer son entreprise

J'ai préparé ma négociation longtemps en avance. En effet, je voulais que mon départ soit gagnant gagnant. j'ai donc prévenu mon supérieur direct à l'oral dans un premier temps en lui disant que je souhaitais créer une entreprise, qu'à aucun moment je ne souhaitais partir en mauvais terme, que j'étais content de mon travail mais pensais m'épanouir encore plus dans la création d'entreprise. J'ai également proposé d'aider au recrutement de mon remplaçant et que l'on convienne d'une date de départ qui satisfasse tout le monde. Mon patron a tout de suis compris et a apprécié ma transparence et mon honnêteté. Nous avons donc fait le premier entretien préalable puis un entretien de signature. La demande d'homologation fut validée assez rapidement. 
 
 

L'après rupture conventionnelle : Mes débuts comme entrepreneur

Les débuts d'entrepreneurs sont compliqués... mais passionnants ! Il n'est pas facile de trouver le rythme quand on vient d'un grand groupe. Mais je progresse chaque jour ! Mon projet ne génére toujours pas le moindre revenu et sans ma rupture conventionnelle, j'aurai probablement abandonné depuis longtemps. Nous allons prochainement faire une levée de fonds pour pouvoir commencer un démarchage commercial important. Je considère que la rupture conventionnelle est un véritable plus pour l'entrepreneuriat. J'ai gardé d'excellents liens avec mon ancien employeur. Ce dernier pourrait même investir dans ma société ! Il est agréable de voir que l'on peut se séparer à l'amiable ainsi. Je souhaite bon courage à tous les futurs entrepreneurs !
PARTAGER CETTE FICHE PRATIQUE