sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Qu’est ce que la VAE ?

 

vae

La validation des acquis de l’expérience est un droit offert aux salariés, qui leur permet d’obtenir tout ou partie d’une certification sur la base d’une expérience professionnelle. Cette certification est délivrée après validation par un jury des compétences et des connaissances acquises. La certification peut être un diplôme, un certificat de qualification professionnelle, ou un titre à finalité professionnelle.
 

1°)  A quoi sert la VAE concrètement ?

Le système de la VAE repose sur le principe de valorisation de l’expérience professionnelle, et de sa reconnaissance comme ayant une valeur au moins comparable à l’apprentissage dispensé dans une salle de cours. On admet que l’on peut apprendre en dehors des situations formelles d’apprentissage.  L’utilité de la VAE est donc d’opérer à cette valorisation de l’expérience afin d’établir la preuve de l’apprentissage d’un savoir faire particulier dans le cadre du travail. Ce dispositif peut notamment s’avérer très utile pour des personnes n’ayant pas ou peu  de diplôme(s).
 

Exemple : vous êtes commercial, titulaire d’un baccalauréat, et avez une expérience de 5 à 10 ans. Vous pouvez demander à obtenir un BTS, voire une licence professionnelle dans votre domaine, en faisant jouer la VAE.

 

2°) Quelles sont les conditions pour pourvoir réaliser une VAE ?

Pour pouvoir bénéficier d’une validation des acquis de l’expérience, vous devez :

  • Exercer une activité professionnelle depuis au moins 3 ans
  • Qui soit en relation avec l’objet de la demande de la validation des acquis de son expérience

La validation des acquis de l’expérience est accessible à tous les travailleurs, quel que soit leur statut : salarié, artisan, agent public, bénévole, travailleur indépendant… Un demandeur d’emploi peut également bénéficier d’une VAE, sous certaines conditions.

La durée de l’expérience prend en compte l’activité exercée de manière continue ou  discontinue à temps plein ou à temps partiel, en France ou à l’étranger. L’âge, la nationalité, le statut ou le niveau de formation ne sont pas pris en compte pour l’ouverture aux droits à la VAE.
 

3°) Comment se passe la VAE en pratique ?

Le candidat doit dans un premier temps remplir un dossier, qui détaille son expérience professionnelle et ses compétences acquises. Ensuite, il se présente devant un jury qui décide de valider tout ou partie du diplôme visé. En cas de validation partielle des acquis, des prescriptions sont proposées au candidat en vue d’obtenir la totalité du diplôme ou de la certification. 
 

4°) Qui finance la VAE ?

Selon votre statut, la VAE peut ou non faire l’objet d’une prise en charge totale ou partielle des frais.
Par exemple, si vous êtes salarié, vous pouvez bénéficier du dispositif dans le cadre du plan de formation, ou utiliser vos droits acquis au titre du DIF. Les personnes en CDI peuvent bénéficier du congé VAE, leur permettant de s’absenter  soit pour faire valider leur expérience, soit pour se faire accompagner dans la préparation de cette validation.

 

5°) Faire sa demande de VAE

Le salarié qui souhaite réaliser une VAE doit faire une demande d’autorisation d’absence à son employeur. Celle-ci doit lui parvenir au plus tard 60 jours avant le début des actions de validation. Elle doit préciser le titre, le diplôme ou le certificat de qualification et indiquer la nature, la durée et les dates des actions de validation.


Cet article vous a été utile ? Partagez le sur les réseaux sociaux ! 

PARTAGER CETTE FICHE PRATIQUE