sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

C'est Vendredi, tout est permis même au travail

Publie le 25 Mars 2015 13:26

 

 

"Vendredi tout est permis" et ça Homer l'a bien compris surtout depuis les dernières actualités en matière de rupture conventionnelle. Il a décidé de démissionner mais se décide finalement à opter pour la rupture conventionnelle.

 

La passion d'Homer, les donuts...il en consomme des quantités extravagantes à tel point qu'il en oublie parfois l'essentiel....travailler et rester concentré!! A force de commettre erreurs sur erreurs (Homer travaille dans une usine de fabrication de Donuts, la passion étant si forte, il s'octroie souvent le droit de ramener des plateaux de Donuts chez lui ou encore de vider les stocks devant en principe être livrés dans les épiceries du secteur) il finit par faire l'objet de nombreux avertissements....

Mais Homer trouve que les Donuts perdent en qualité depuis quelque temps et décide de demander sa démission.

En plus des donuts, Homer s'intéresse de prêt au monde du travail et à ses évolutions juridiques. Il a donc énormément appris ces dernières années sur la rupture conventionnelle.

Il sait désormais que la rupture conventionnelle peut être sollicitée après la mise en oeuvre d'un licenciement ou après la demande de démission du salarié par exemple. Il se dit que ça relève presque de la magie....d'une situation inconfortable comme le licenciement, on peut passer à une rupture amiable en négociation avec son employeur. Ou encore percevoir des indemnités de chômage là où la démission ne le prévoit pas.

Attention, Homer, il ne faut pas avoir les yeux plus gros que le ventre!!

Qu'est ce qui lui garantit que la demande de rupture va être:

  1. Acceptée par l'employeur
  2. Homologuée par la DIREECTE

A votre avis quel conseil donner à Homer en tout premier lieu??

NE PAS DEMANDER SA RUPTURE CONVENTIONNELLE PAR ECRIT.

En effet, la demande par écrit n'est pas conseillée car justement elle constitue une preuve écrite qui peut servir à son employeur pour se retourner contre lui. Si la demande de rupture n'est pas acceptée, son employeur pourra très bien licencier Homer et rapporter la preuve que ce dernier avait de toute façon envie de quitter l'entreprise.


L'actualité juridique montre que les recours à la rupture conventionnelle ont été assouplis pour autant il ne faut pas tomber dans les excès et penser qu'elle peut être mise en oeuvre à tout moment et à tout va.

 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE