sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Les femmes face à la négociation salariale

Publie le 30 Janvier 2014 13:22

Osez demander une augmentationA l'heure où les discriminations sont combattues avec plus de force que jamais, la négociation du salaire reste largement un sport masculin. Les femmes sont en effet beaucoup plus sur la réserve lorsqu'il s'agit de parler d'argent, d'augmentation du salaire. Et pourtant, elles ont aujourd'hui besoin d'un salaire tout aussi élevé que celui des hommes. Voici donc des conseils pour enfin oser négocier votre salaire.

Parler d'argent : un complexe féminin

Que ce soit lors de l'entretien d'embauche ou lors de l'entretien annuel, les femmes n'osent pas parler d'argent. Elles sont donc beaucoup moins enclines à négocier leur salaire que les hommes, et la plupart d'entres elles veulent croire en la méritocratie. Malheureusement, si la méritocratie existe certes en milieu scolaire, elle est en revanche beaucoup moins présente en milieu professionnel.

Selon une étude réalisée par le réseau European Professional Women’s Network (EPWN), 73% des françaises interrogées disent préparer sérieusement leur entretien d’évaluation annuelle, mais seules 43% d'entre elles arrivent à ce rendez-vous avec un objectif de négociation salariale. Les raisons : dans 51% des cas elles « préfèrent que leur manager reconnaisse les efforts fournis », mais également, 34% ont « peur de perdre leur emploi ».

Nos conseils pour vous aider à négocier

Oser négocier son salaire n'est pas forcément évident (même pour les hommes), cependant, au regard de ce que cela peut vous apporter, ne pas oser serait une erreur, si bien sûr vous méritez une augmentation. 

Voici quelques conseils afin de gagner en assurance et oser demander une augmentation.
Plusieurs méthodes existent, mais toutes recommandent une chose : une préparation sérieuse. C'est la clé d'une négociation réussie.

Arrivez au rendez-vous avec des données chiffrées

Pour bien négocier, vous devez vous baser sur des chiffres. Vous devez connaître précisément les résultats que vous avez obtenus, et les mettre en parallèle avec les objectifs qui vous ont été fixés. Attention, si les objectifs fixés sont inatteignables, c'est à vous de les refuser ou de les négocier.

Vous pouvez également évoquer les responsabilités qui sont les vôtres au sein de l'entreprise, et comparer votre salaire aux salaires généralement accordés pour des postes similaires.
Pensez aussi à calculer les bénéfices que vous apportez à l'entreprise ou les économies que vous lui faites faire.

Pour avoir des arguments de négociation, utilisez notre calculatrice intelligente.

Ayez une idée précise de ce que vous voulez obtenir à l'issue de l'entretien

Pour qu'elle vous soit accordée, votre demande doit être très précise : « J'ai besoin de 10% d'augmentation sur mon salaire mensuel », ou « Je voudrais que me soit accordé telle prime ».
Posez-vous donc la question de savoir ce qui vous intéresse le plus, et demandez-vous ce que la direction pourrait vous accorder le plus facilement. Par exemple, un avantage en nature pourrait être plus facilement accordé qu'une augmentation du salaire, alors que pour vous le résultat est le même : une augmentation similaire de votre pouvoir d'achat.

Sachez demander au bon moment

Vous pouvez profitez de l'entretien annuel pour négocier votre salaire, mais également le négocier dès l'entretien d'embauche. Dans ce cas, vous devez alors avoir de l'expérience et des résultats qui légitiment cette demande.
Vous avez également le droit de négocier votre salaire, à tout autre moment, de façon spontanée.

La personne à qui vous devez vous adresser en premier pour une réévaluation de salaire est votre supérieur hiérarchique.

Evitez les erreurs

Certaines sont assez grossières et plutôt rares, comme par exemple faire du chantage ou menacer pour obtenir une augmentation ; ou encore mentir en avançant des arguments, des chiffres, sortis tout droit de votre imagination. L'employeur risque de ne pas se faire avoir si facilement, et vous pourrez alors dire adieu à votre augmentation.

D'autres sont en revanche plus courantes, comme par exemple le fait d'être trop exigeant (au regard des salaires pratiqués dans votre domaine, ou par rapport à la situation économique de l'entreprise, ou encore, par rapport aux résultats peu glorieux que vous avez obtenus).

Pour plus de détails vous pouvez lire notre article sur les erreurs à éviter.

Conclusion

N'ayez plus peur de demander une augmentation, les hommes le font bien alors pourquoi pas les femmes ? Dans le pire des cas vous essuyerez un refus, ce qui n'est pas dramatique, et au mieux vous augmenterez votre pouvoir d'achat. Alors suivez nos conseils et lancez-vous !

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE