sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

L'entretien individuel annuel ne doit pas de substituer à la communication quotidienne

Publie le 05 Février 2013 15:32

l'entretien annuel, interview d'un manager

L’entretien individuel annuel est un point clé du management. Margaux, 28 ans, a occupé divers postes dans une start-up devenue un groupe international. Manager depuis 5 ans dans une société de loisirs/tourisme, elle nous livre sa vision de l’entretien annuel, qu’elle pratique chaque année. Quelle utilité ? Quels sujets abordés ? Elle évoque tous les aspects de l’entretien annuel dans cette interview.
 

L’entretien annuel, progresser et faire progresser

L'entretien annuel est l'occasion de prendre le temps de la réflexion alors que le rythme de travail quotidien nous laisse peu de libertés et de prise de recul. Nous tendons vers la linéarisation de la productivité et une réactivité de plus en plus forte.
Il est essentiel de prendre le temps d’un bilan et de se poser les bonnes questions pour progresser et s’épanouir professionnellement. Un salarié démotivé, c’est souvent toute une équipe tirée vers le bas.
L’entretien annuel est également un temps d’échange qui doit être réalisé, dans la mesure du possible, en dehors des contraintes du quotidien.

Faire un bilan sur son équipe passe forcément par un bilan sur soi-même, et donne des axes d’amélioration, en terme de management notamment.
C’est aussi l’occasion de faire reconnaître les compétences et les actions entreprises par certaines personnes. Les résultats des entretiens donnant lieu, par la suite, aux négociations de salaire entre N+1 et N+2.
 

Les attentes du manager vis-à-vis de son subordonné

Lors d’un entretien annuel, j’attends de mon subordonné qu’il ait pris le temps de cette réflexion, d’une analyse de ses performances, de la façon la plus objective et argumentée possible.
Le retour doit aussi être sur son manager, on parle du « feedback à 2 sens ».

Toute la complexité de l’entretien annuel est de pouvoir faire un bilan le plus ouvert possible sans entrer dans le détail opérationnel et éviter de considérer ce moment annuel comme un moment unique de retour bilatéral. Le dialogue entre manager et subordonné doit se faire tout au long de l’année. Un retour trop complet, un entretien trop long est le signe d’un problème de communication.
 

Les sujets abordés lors de l’entretien annuel

Lors de l’entretien annuel, nous évaluons d’abord l’atteinte des objectifs fixés l’an passé en 5 points. Puis nous évoquons les qualités professionnelles de la personne : rigueur, disponibilité, créativité.

La grille RH requiert une évaluation de qualités génériques pour tous les employés, puis décline une dernière partie réservée aux compétences propres au poste.

L’augmentation de salaire ne fait pas partie des points abordés. Il est au contraire fortement conseillé d’éviter ce sujet qui doit être abordé lors d’un second entretien, plus court avec la personne.
 


Conclusion

Ni le manager, ne le subordonné ne doivent attendre l’entretien annuel pour faire le point. Cet entretien  n’est censé être qu’un point de passage, et un entretien une fois dans l’année ne peut en aucun cas se substituer à une communication riche et transparente au quotidien. Dans un sens, il faut voir cet exercice comme un point de contrôle et de validation des choses entrevues et déjà évoquées entre le manager et son collaborateur.


 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE