sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

La réforme du congé parental en 4 questions

Publie le 10 Juillet 2013 18:04

réforme du congé parental

Mesure du gouvernement Ayrault présentée mercredi 3 juillet à l'assemblée, la réforme du congé parental fait couler beaucoup d'encre... Qu'en est-il du congé parental aujourd'hui, quels changement sont prévus, à partir de quand et quelles réactions suscitent ce projet ? Cet article vous présente la réforme du congé parental en 4 questions. 


1. Le congé parental aujourd’hui ?

Pour faire simple, le congé parental en France permet aujourd’hui d’interrompre partiellement ou totalement son activité professionnelle pour s’occuper de son enfant.  Pendant cette période, qui peut durer de 6 mois (pour un premier enfant) à 3 ans à partir du deuxième enfant, les bénéficiaires (père et/ou mère) perçoivent une indemnité versée par la CAF, le CLCA (complément de libre choix d’activité).  Celle-ci s’élève  actuellement à 566.01 euros par mois maximum. Le congé parental est jugé trop long, mal rétribué et mal réparti entre les deux parents par le gouvernement en place, qui envisage donc de le réformer.
 

2. Que prévoit la réforme ?

La réforme du congé parental s’inscrit dans le projet de loi du gouvernement Ayrault pour « l’égalité hommes-femmes ». Celle-ci prévoit :

  • Que les parents d’un seul enfant (qui ont aujourd’hui droit à 6 mois de congé) pourront prendre 6 mois de plus à condition que ce soit le second parent qui en bénéficie. Ceci constitue un plus par rapport aux droits actuels et non une obligation. 
  • Qu’à partir du deuxième enfant, le congé parental sera réduit à 2 ans et demi s’il ne concerne qu’un seul des parents, et maintenu à 3 ans à condition que 6 mois soient pris par le second parent. Ici, il s'agit d'une contrainte suplémentaire d'organisation pour le couple puisque pour bénéficier des trois ans, les 6 derniers mois sont obligatoirement imposé au second parent. 

Le but du gouvernement est donc de favoriser un meilleur partage des responsabilités parentales en imposant ce partage de la prise du congé parental et de plus impliquer les pères de familles dans l'éducation de leurs enfants. Le second objectif du gouvernement est aussi de diminuer l'éloignement au travail des mères et ainsi leur permettre de poursuivre leur carrière dans de meilleures conditions. 
 

3. Pour quand est-elle prévue ?

Cette réforme du congé parental prendra effet à compter du 1er juillet 2014.
 

4. Comment est-elle perçue ?

Une semaine après la présentation du projet de Najat Belkacem, cette réforme sucite de vifs débats au sein des classes politiques mais aussi chez les français. Valérie Pecresse, députée UMP dénonce une mesure inadaptée, et s’oppose clairement à ce projet de loi. « Pensez-vous que le plus grand nombre sont des pères qui ont envie de changer des couches ? », demande-t-elle. Du côté de la majorité, on ironise suite à aux déclaration de l’ex ministre. Cécile Duflot, ministre du logement s’étonne sur Twitter "qu’une femme rabaisse les femmes ». Une pétition adressée à la ministre des droits des femmes demande l’annulation de ce projet de loi, qui enlèverait aux français « leur liberté de choisir librement au sein du couple ».


Que pensez-vous de cette réforme ? Faut-il l'amender ou va-t-elle dans le bon sens ?  

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE