sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

L’entretien annuel : "Chassez les non dits"

Publie le 13 Septembre 2013 15:21

Entretien annuel : une occasion pour se faire connaître autrement par son hiérarchique

Dans cet article, Marie Laure Voisard, spécialiste des relations professionnelles et experte sur le site évoque une dimension essentielle de l’entretien annuel : le renforcement des liens entre le collaborateur et son manager direct.

entretien annuel pour se faire connaître autrement Nous le savons tous, travailler ensemble n’est pas toujours facile. Nos différences de toutes sortes - que ce soit en termes de vision, de compréhension osujeu de comportements - ne sont pas toujours compatibles et, perturbent, alors la relation professionnelle. Ces difficultés impactent les résultats et la qualité de vie au travail. Les entretiens annuels, mis en place dans les entreprises, sont souvent vécus comme un exercice obligé pour négocier sa promotion et l’évolution de sa rémunération. Et si ces entretiens avaient pour premier objectif de renforcer le lien entre le collaborateur et son hiérarchique ? Dans quel esprit se préparer pour vivre un réel échange de points de vue qui enrichisse chacun ?
 

1) Dans une relation chacun est coresponsable du résultat.

Interrogez-vous, sur votre volonté de vous investir dans cet entretien pour qu’il soit un succès relationnel : personne n’a perdu son temps et chacun a appris quelque chose.
 

2) Le lien entre deux personnes se nourrit d’informations : choisissez-les

Préparez votre entretien suffisamment à l’avance pour prendre du recul. Sélectionnez les points importants à aborder pour ne pas diluer vos propos et faciliter le positionnement de votre interlocuteur. Parlez de vos avancées sur tel sujet, de vos doutes et questions sur un autre. Faites aussi des suggestions. Sachez parler de ce qui vous plait dans votre travail sans que cela soit de la flagornerie. Montrez vos centres d’intérêts.

Vous connaissez votre hiérarchique, préparez aussi vos réponses sur ses sujets favoris vous le rejoindrez dans ses préoccupations et pourrez aussi vous enrichir de sa vision.Les entreprises proposent un formulaire reprenant les différents thèmes à aborder : respectez ce cadre professionnel.
 

3) Pourchassez les non-dits

Ils resurgissent toujours à un moment ou un autre et polluent les relations. Positionnez-vous clairement. Exprimez ce que vous pensez dans le respect de votre interlocuteur, cela l’aidera aussi à se positionner. Si vous hésitez à partir, n’en faites pas un chantage, exprimez les vraies raisons. Sachez vous taire si vous n’avez pas suffisamment avancé sur un sujet.
 

4) Clarifiez avant de réagir

Les incompréhensions peuvent créer des tensions alors que les interlocuteurs sont en phase. Avant de réagir, vérifiez d’abord si vous avez bien compris votre interlocuteur. Posez des questions de clarification : précises, concrètes, comme si vous réalisiez une vidéo. Imaginez-vous dans la situation, faites valider votre compréhension par votre interlocuteur. Ces questions de clarification pourront faire évoluer son point de vue ou ébranler ses convictions.

 


Conclusion 

Un entretien annuel préparé avec cet esprit de volonté d’échanges, de partages, de respect et d’écoute développera la qualité de la relation avec votre hiérarchique. Il se peut, que celui-ci ne trouve pas d’utilité à ce genre d’exercice ; donnez-lui envie d’aller plus loin avec vous dans cet entretien par votre attitude constructive. N’oubliez pas que le temps et la réflexion peuvent l’amener à modifier son regard sur vous.


Pour plus d'informations sur le sujet, consultez notre dossier complet "préparer son entretien annuel" 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE