sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

L’entretien annuel côté manager, parole d’expert

Publie le 21 Janvier 2013 12:05
l'entretien annuel, parole d'expert
Stéphanie Féliculis est formatrice en management depuis vingt ans et coach depuis quinze ans. L’objectif des formations qu’elle dispense est de faire comprendre aux managers pourquoi ils n’appliquent pas toujours les bonnes pratiques qui leur sont présentées. Auteur notamment d’un ouvrage consacré à l’entretien annuel, elle nous livre ses principaux conseils sur la façon de mener cet entretien d'évaluation annuel côté manager.   

 

La préparation de l’entretien annuel par le manager

La préparation de votre entretien annuel doit être réalisée sur toute l’année, matérialisée par une prise de notes sur les points suivants :
  • Les objectifs fixés au salarié
  • La tenue du poste de travail
  • Les comportements attendus
Il faut à tout prix éviter de préparer cet entretien au dernier moment, au risque de ne prendre en compte que des événements récents. Ce qui impliquerait un manque d’objectivité certain. De plus, cette impréparation est très souvent repérée par le collaborateur. Le manager pourrait ainsi voir sa crédibilité entamée. L’objectif de cette préparation est de collecter des faits non contestables à présenter au collaborateur.
 
Environ deux semaines avant l’entretien, le manager synthétise ses notes, prend rendez-vous avec son collaborateur et l’invite lui-aussi à préparer l’entretien. Dans les cas où l’entreprise dispose d’un service des ressources humaines, des supports pré-formatés existent pour faciliter la saisie des données, voire la tenue de l’entretien. En l’absence de tels supports, il peut formaliser selon les points clefs que sont :
  • Le bilan de l’année,
  • Les objectifs pour l’année à venir
  • Les souhaits d’évolution et de formation du collaborateur. 
Ce peut être aussi l’occasion de faire un « entretien à 360° » : dans ce cadre, le manager est évalué par le salarié. Cette pratique peut lui permettre de s’interroger sur sa façon de manager, et d’identifier ses points d’amélioration.
 

Managers, évitez les non dits lors de l'entretien annuel

Pour tirer profit de cet exercice, il est primordial de le préparer. Cela permet d’être factuel, c’est-à-dire le plus précis possible dans les faits rapportés. Il faut également adopter une attitude d’écoute, ouverte au dialogue.
 
Il faut être direct et éviter les « non-dits ». Quand on est agacé par un point concernant le collaborateur, il vaut mieux le dire d’emblée (si cela n’a pas été fait avant). Éviter d’évoquer les sujets « sensibles » ne résout rien.
 
De plus, les réponses données par le salarié méritent d’être creusées et synthétisées. On ne se contente pas d’un « ça a été cette année», on demande des détails : par exemple, « peux-tu m’en dire plus sur les dossiers X et Y et sur tes relations avec les collègues, ainsi qu’avec le siège… ». C’est en abordant des choses concrètes que l’entretien annuel a un intérêt.

Les étapes post - entretien annuel

Un entretien annuel doit impérativement faire l’objet d’un suivi, au quotidien. Ce suivi porte sur le plan d’action définit entre les deux parties. On n’attendra pas un an pour féliciter une personne à laquelle on avait demandé de travailler un point délicat et qui a réussi. SI l’on s’est accordé sur une formation nouvelle, il faut la mettre en place le plus rapidement possible. Ce suivi n’a pas besoin d’être très lourd, mais il doit se faire, au risque d’être considéré comme un manager peu attentif au développement de ses collaborateurs !

Conclusion

Dans cette interview, Stéphanie Féliculis revient sur les choses à savoir sur l’entretien annuel côté manager, les comportements à adopter, les erreurs à ne pas faire et les bonnes pratiques à appliquer. Les conseils d'une coach professionnelle vous seront forcément bénéfiques ! Vous pouvez également télécharger notre grille de préparation à l'entretien annuel pour les managers. 


 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE