sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Etre en couple accentue les inégalités homme-femme au travail

Publie le 07 Mars 2014 12:19

Les femmes en marche vers l'égalité des salairesLe Code de Napoléon de 1804 consacre l'incapacité juridique de la femme mariée : la femme, considérée comme mineure, est entièrement sous la tutelle de ses parents, puis de son époux. Pour travailler, elle a besoin d'une autorisation écrite de son mari.
Le 13 juillet 1965, le régime matrimonial de 1804 est réformé : les femmes peuvent désormais exercer une profession sans l'autorisation de leur mari.
Alors, à la veille de la journée de la femme, quel bilan peut-on dresser pour les femmes dans le monde du travail ?
L'Insee vient tout juste de publier une étude réalisée en 2011 sur les écarts de revenu au sein des couples.

Un homme en couple en vaut (presque) deux

Un homme en couple gagne en moyenne un salaire 1,6 fois supérieur à un homme célibataire. Alors que pour les femmes, la différence est beaucoup moins significative (16 400 € en moyenne par an pour une femme sans conjoint contre 16 700 € pour une femme en couple).

 

Le fait d'être en couple creuse donc les inégalités salariales qui existent entre les hommes et les femmes.

La contribution des femmes dans les revenus du foyer

 

Le salaire de la femme baisse quand le nombre d'enfants augmente

 

 

L'arrivée des enfants va donc inciter la femme à prendre un temps partiel ou même ne plus travailler du tout. On remarque donc que le réflexe de se tourner vers les femmes pour s'occuper des enfants est encore tenace.

Des inégalité accentuées pour les couples mariés

Au sein des couples, ceux qui sont mariés sont moins égaux au niveau de la contribution aux revenus du foyer.

Les couples mariés sont-ils plus conservateurs ? Ou y a-t-il plus de couples mariés qui ont des enfants ? Chacun tirera ses propres conclusions.

L'incidence des diplômes sur les inégalités homme-femme



 

 

Les inégalités selon les générations




Les disparités diminuent plus le couple est jeune. Ce qui est bon signe, car cela montre une amélioration de génération en génération : on tend donc vers plus d'égalité.

L'évolution depuis 2002 : tendons nous vraiment vers plus d'égalité ?

 

Contribution moyenne des femmes en couple


 

 

Part des femmes en couple qui ne perçoivent aucune rémunération



 


 

On remarque grâce à cette étude de l'insee que les inégalités de salaire entre les hommes et les femmes en couple s'amenuisent.

Des inégalités toujours bien ancrées : trois femmes sur quarte gagnent moins que leur conjoint

L'étude propose de séparer les couples en 4 catégories :
Dans 24% des couples, la femme contribue à hauteur de 20% ou moins.
Dans 28%, elle contribue du foyer entre 20% et 40% aux revenus du foyer.
Dans 23% des couples, sa contribution est estimée entre 40 et 50% des revenus.
Et dans 25% des couples, elle gagne plus que son conjoint.


Conclusion

On peut certes se féliciter de l'évolution que souligne l'étude : on note une sensible amélioration des disparités salariales entre hommes et femmes. Mais l'égalité homme-femme n'est toujours pas atteinte. A noter que le fait d'être en couple amplifie les inégalités s'agissant de la contribution aux revenus du couple, de même que le fait d'être marié et le fait d'avoir des enfants.
Il semble donc que nous soyons sur la bonne voie, mais il reste encore du chemin à faire.


Et vous, êtes-vous bien payé ? Cliquez ici pour connaitre votre positionnement par rapport au marché actuel.


Sur le même sujet : Les femmes face à la négociation salariale.
 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE