sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Entretien d'embauche : les cravates à bannir

Publie le 23 Juillet 2013 15:58

Faut-il porter une cravate en entretien d'embauche ?  Vous vous en doutez, tout dépend du poste et de l'entreprise dans laquelle vous postulez. Dans le doute, mieux vaut être trop chic que trop décontracté. A condition de ne pas commettre de faute de goût, qui pourrait bien vous décrédibiliser... Voici les 5 cravates à bannir à tout prix en entretien ! 

La cravate de mariage 

cravate de mariage

Vous rentrez tout juste du mariage d'un de vos amis, au cours duquel vous avez rencontré un succès fou avec votre "lavallière" fraîchement achetée à prix d'or. N'ayant pas envie de remettre la main au porte monnaie, vous vous dites que l'originalité pourrait retenir l'attention de votre recruteur...Erreur ! On ne va pas travailler en tenue de fête, et les cravates de mariage sont parfaitement inadaptées pour un entretien de recrutement. Vous risquez de passer pour un  marginal, et votre vis à vis pourrait même se sentir offensé, pensant que vous vous moquez de lui ! A éviter à tout prix ! 

 

La cravate dénouée 

cravate dénouée

Vous postulez dans une agence de communication, milieu branché et réputé décontracté. Vous voulez passer pour le gars à la fois pro et détendu, alors vous optez pour la cravate dénouée et la chemise légèrement ouverte, pour tenter de passer pour un "cool". Sauf que pour un premier entretien, on perçoit mal le message, et la première impression de votre recruteur sera plutôt : qu'est ce que c'est que ce type débraillé ?  

 

La cravate criarde

cravate criarde

Vous êtes là pour taper dans l'oeil de votre recruteur. Vous devez à tout prix retenir son attention mais vous ne connaissez tellement rien au secteur d'activité que vous vous dites que votre tenue excentrique lui permettra de se souvenir de vous au moment du choix. Vous décidez donc d'arborer une cravate criarde, type cravate mickey ou très flashy... Il y a de fortes chances pour que vous perdiez toute crédibilité d'entrée de jeu : le boulot, ce n'est pas la foire du trône ! 

 

La mini cravate

mini cravate Vous appréciez le modèle réduit de la cravate ? Inutile de la sortir pour votre entretien d'embauche...A moins de tomber sur un recruteur qui a de l'humour et saura passer outre, force est de constater que la "mini cravate" donne des airs de touristes... Gardez la pour vos événements personnels, mais ne vous avisez pas de la sortir le jour d'un entretien d'embauche !

 

 

La cravate trop longue

cravate trop longue

Peut-être la faute de goût la moins visible, quoi que...On a encore jamais vu une personne se présenter en entretien avec une cravate qui tombe au niveau des genoux...Ni trop courte, ni trop longue, la cravate doit être ajustée. Évitez d'emprunter la cravate de votre cousin qui mesure 30 cm de plus que vous...Et apprenez à faire un noeud de cravate ! 


 


Conclusion 

Pour les postes pour lesquels vous jugez bon de porter la cravate, privilégiez toujours la sobriété : couleur unie, cravate bien nouée et ajustée à votre taille ! Si la tenue vestimentaire reste un élément secondaire, votre recruteur ne pourra passer outre. Pour vous faire remarquer, focalisez vous plutôt sur le fond et préparez votre entretien avec le plus grand soin ! 


 

Sur le même thème, la rédaction vous conseille :

Réussir son entretien d'embauche 
Entretien d'embauche, conseils d'un DRH
Le parcours du combattant du retour à l'emploi

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE