sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Entretien annuel : enjeux, erreurs, conseils pour les managers

Publie le 27 Mai 2013 16:18

entretien annuel, enjeux et erreurs

L’entretien annuel est un exercice qui n'est pas toujours abordé de manière professionnelle et efficace par les managers. Pourtant, son utilité n’est plus à démontrer. Fondatrice de Hoche et Associés, société de conseil en ressources humaines, Emmanuelle Hoche intervient auprès des entreprises (TPE, PME et grandes entreprises) dans l'aide à la rédaction de leur grille de conduite d'entretiens annuels, ainsi que dans la formation de leurs managers ou dirigeants. Elle réalise également des accompagnements sur le terrain permettant de réajuster la mise en pratique, si nécessaire. En connaissance de cause, elle nous livre dans cette interview sa vision de l’entretien annuel côté manager, les choses à améliorer, les grands principes à connaître.
 

Entretien annuel d'évaluation : les objectifs pour l’entreprise

A mon sens, l’entretien annuel d’évaluation répond à 3 objectifs bien précis :
 

  • Evaluer la performance individuelle des collaborateurs sur l’année écoulée et définir les objectifs de la période à venir
  • Permettre à chaque salarié d’élaborer son projet professionnel à partir de ses souhaits d’évolution dans l’entreprise et de ses aptitudes, tout en tenant compte des besoins et impératifs de l’entreprise.
  • Favoriser et améliorer l’échange hiérarchique.

Entretien annuel d'évaluation: les erreurs commises par les managers

Les principales erreurs commises par les managers sont, à mon avis :

  • Le manque de compréhension globale de l'intérêt et des objectifs des entretiens annuels.
  • Le manque de préparation des entretiens (cf. la définition de leurs propres objectifs en tant que managers et la définition des objectifs de leurs collaborateurs).
  • La tendance à se laisser emmener vers des hors-sujets (la négociation de salaire, en particulier).
  • Une restitution pas assez précise des points abordés à l'oral.

L’entretien annuel d'évaluation: à double tranchant

Pour illustrer les conséquences néfastes ou tout à fait positives de l'entretien annuel selon la manière dont il est mené, j'ai en tête de exemples tirés de mon vécu, que je trouve particulièrement parlants.

Dans le premier cas, le manager n'a pas su préparer, conduire ni restituer, comme il aurait dû, les entretiens qu'il a menés. Les seuls commentaires faisaient référence à des demandes d'augmentation et un manque de reconnaissance pécuniaire.L'insatisfaction des salariés n'a fait qu'être entretenue, voire augmentée. Le manager s'est senti impuissant face à une demande à laquelle il ne pouvait répondre que difficilement. Le service des ressources humaines et la Direction n'ont pas pu mettre en œuvre de plan d'actions, ni envisager de mobilité interne.

Dans le deuxième cas, le manager a parfaitement préparé, conduit et restitué ses entretiens annuels. Grâce à cela, il a pu identifier les souhaits et le potentiel d'un de ses collaborateurs et l'indiquer dans son compte-rendu.
A la lecture de celui-ci, la Direction a pu proposer une promotion à ce salarié, au lieu de recruter à l'extérieur, pour ce poste à responsabilité, un candidat qui ne connaissait pas l'entreprise. Ainsi, l'entreprise a accru la satisfaction et la motivation d'une équipe et optimisé les compétences, autant que le coût (en limitant le temps de formation d'un responsable). Bien entendu, cela n'a pas empêché la société d'embaucher une personne pour occuper le poste initial.


Les axes d’amélioration de l’entretien annuel

Je pense que le premier axe d'amélioration serait de travailler sur la perception de l'entretien annuel, par les managers autant que par les salariés. La finalité et les objectifs intermédiaires ne sont pas assez intégrés par l'ensemble des collaborateurs, ce qui nuit à leur efficacité. Un second axe serait la méthodologie de préparation, de conduite et de restitution.
 

L’augmentation de salaire doit-elle être abordée en entretien annuel ?

En théorie, j’estime qu’il n’y a aucun rapport entre les deux.  L'entretien annuel doit vraiment être axé sur :

  • Les actions réalisées, l'atteinte ou non des objectifs fixés en N-1
  • La définition des objectifs pour l'année en cours.
  • Les moyens mis en œuvre pour atteindre ces objectifs (qu'il s'agisse de ceux apportés par l'entreprise ou issus du collaborateur lui-même).

L'augmentation de salaire éventuelle doit faire l'objet d'un entretien ultérieur.
 

Conclusion

Il est difficile d’émettre un avis sur l’avenir de l’entretien annuel d'évaluation, mais j'ai tendance à penser que si les entreprises continuent à communiquer sur son utilité, à former sur la méthodologie de l'entretien et sur ses objectifs, alors il peut être un réel outil de progression et d'optimisation des ressources humaines.

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE