sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

3 conseils indispensables pour négocier une rupture conventionnelle

Publie le 04 Août 2017 12:00

La rupture conventionnelle est une façon amiable de mettre un terme au contrat de travail. Qui dit amiable, dit consentement de votre employeur. Contrairement à la démission donc, votre patron n'est en rien obligé d'accepeter votre demande. Elle présente cependant de nombreux avantages. Voici donc quelques conseils pour bien apréhender une négociation.

 

Privilégiez une approche orale

 

 

 

Il est préférable d'aborder la question à l'oral. C'est ce que les avocats spécialisés recommandent car si votre employeur vous la refuse, il n'est pas bon de laisser une trace écrite de votre souhait de quitter l'entreprise.

Date de départ, take it easy!

 

 

 

Un des nombreux avantages de la rupture conventionnelle par rapport à d'autres types de rupture est que vous n'êtes pas soumis à un préavis. Attention, cela ne signifie pas que votre employeur sera ravi de vous laisser partir dès l'homologation de la rupture conventionnelle par l'autorité adminitrative (Direccte). En effet, il derva vous trouvez un remplacent, ce qui peut prendre du temps, alors soyez tranquil avec votre date de départ si vous voulez que les négociations se passent bien.

Négociez vos indemnités sans exagérer

 

 

 

Si vous souhaitez que les négociations aient une chance d'aboutir, n'arrivez pas avec une demande suréaliste. Sachez que vous avez le droit à une indemnité légale de départ qui se calcule comme suit: 1/4 de votre salaire mensuel multiplié par le nombre d'année d'ancienneté pour les 10 premières années, puis 1/3 du mois de salaire pour les années suivantes. C'est le minimum. Vérifiez également que votre convention collective ou certains accords (branches, entreprises) ne prévoient pas une indemnité supplémentaire. Si ce n'est pas le cas, mais que vous souhaitez négocier un peu plus, ayez de bons arguments. Appuyez-vous sur vos réussites au sein de l'entreprise, ce que vous avez apporté (si possible avec des chiffres).


CONCLUSION

La négociation est un art. La rupture conventionnelle n'échappe pas à la règle. Si certains employeurs sont conscients que garder un salarié qui n'est plus motivé peut s'avérer préjudiciable, d'autres seront moins scurpuleux scrupuleux et peu à l'écoute, il sera difficile de négocier, alors il faut absolument maitriser ses arguments.

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE