sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Comment rater son entretien annuel ? Suivez ces conseils !

Publie le 30 Octobre 2013 12:30

rater son entretien annuel

L'entretien annuel n'a aucun sens pour vous ? Vous n'y voyez qu'une perte de temps et souhaitez abréger au maximum cette corvée ? Cet article est fait pour vous. Attitudes, préparation, posture, conseils pratiques, nous vous donnons les clés pour rater votre entretien annuel. Voici 5 recommandations pour que cet exercice inutile soit un vrai échec, pour vous comme pour votre évaluateur. 
 

1°) Présentez-vous en touriste

Le premier élément important si vous comptez saborder votre entretien annuel est de vous passer de préparation. Allez-y les mains dans les poches, et si possible en retard, pour montrer que vous êtes réellement concerné par ce moment qui vous est dédié. Vous enverrez des signaux positifs à votre manager quant à votre implication, votre professionnalisme et votre envie de vous inscrire dans la durée dans le projet de l'entreprise. La présentation "en touriste" comprend évidemment la tenue vestimentaire : pour l'occasion, si la météo si prête, n'hésitez pas à sortir le short et les tongues. 
 

2°) Posez le moins de questions possible

Comme vous le savez, l'entretien annuel est tout sauf un échange : l'entretien annuel réussi est un monologue du manager, au cours duquel le temps de parole de l'évalué ne doit pas excéder 10% du temps. Par conséquent, facilitez lui la tâche, posez lui le moins de questions possible pour éviter toute interaction. Considérez qu'il s'agit d'une visio conférence au cours de laquelle votre interlocuteur ne sollicite pas votre avis et n'attend aucune réaction de votre part. L'entretien annuel est à sens unique ! 
 

3°) Pratiquez la langue de bois 

Lorsque votre interlocuteur vous interroge, par exemple en vous demandant de vous auto évaluer, d'identifier vos points forts et vos points faibles, de parler de vos difficultés, de lui faire part de votre ressenti, pensez à pratiquer la langue de bois. Un sujet sensible vous pose problème ? Évitez le ! Des problèmes relationnels avec d'autres membres de l'équipe ? Ne les mentionnez pas ! Dire que tout va bien quand tout va mal est le meilleur remède pour se donner les moyens de progresser ! Mieux vaut se taire et laisser les problèmes empirer plutôt que jouer la carte de la transparence et risquer de froisser votre manager ! 
 

4°) Restez focalisé sur votre salaire 

C'est bien connu : l'entretien annuel d'évaluation a pour vocation première de traiter de négociation salariale. De fait, le peu de temps de parole qui vous est accordé doit être exclusivement centré sur cet aspect. Vous devez être focalisé sur votre négociation, qui passe bien avant les questions de la formation, de l'évolution professionnelle ou de l'atteinte des objectifs. Ne quittez pas la salle tant que vous n'aurez pas obtenu au minimum une revalorisation de 10% de votre salaire, l'entretien annuel est fait pour ça ! Usez de la force s'il le faut ! 

 

5°) N'hésitez pas à vous montrer agressif 

Si votre manager commence à vous faire des reproches, la façon la plus constructive d'y répondre consiste à user de l'agressivité, voire de la violence si nécessaire. Pour qui se prend-il pour remettre ainsi en cause vos compétences ? Pour insinuer que vous devez progresser dans tel ou tel domaine ? D'autant que sa démarche consiste non pas à vous aider mais à vous enfoncer ! Plutôt que d'essayer de comprendre le message qu'il souhaite vous faire passer en vous remettant en question, il est préférable de vous montrer agressif, afin qu'il ne s'avise pas de recommencer. Ainsi vous mettrez les choses au clair et serez tranquille pour le reste de l'entretien. 

en conclusions, si vous souhaitez vraiment ne pas tirer profit de vos entretiens annuels, suivez les conseils de cet article. Si en revanche vous souhaitez les réussir, vous pouvez lire notre dossier complet ou cet article.

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE