sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Ces candidats qu’on ne retient jamais en entretien d'embauche

Publie le 16 Juillet 2013 18:31

 

Alors que les places sont chères dans un contexte de morosité économique sans précédent, les recruteurs sont parfois étonnés par le manque de sérieux des candidats en entretien d’embauche. Manque de préparation et de motivation, attitude irrespectueuse voire arrogante, non respect des codes vestimentaires, autant d’écueils éliminatoires étonnamment fréquents. Pauline K. est professionnelle des ressources humaines depuis plus de 6 ans. Passée par MMA où elle a occupé le poste de Responsable Ressources Humaines, elle est aujourd’hui Responsable Recrutement et Développement RH au sein d’une société de transport. Dans cette interview, elle nous dresse le portrait du candidat à fuir à tout prix !  l

4 indicateurs du candidat en danger

Dès les premières minutes de l’entretien il est facile de détecter un candidat qui n’est pas « en phase » avec les attentes de l’entreprise et surtout du recruteur :
 

  • Manque de préparation (voire aucune !) : je pose souvent la question « connaissez-vous l’entreprise ? Que pouvez-vous m’en dire en quelques mots ? » : 80% des candidats n’ont pas pris le temps de se renseigner sur l’entreprise ou sur notre secteur d’activité. Je ne parle même pas de la connaissance de la stratégie ou des projets en cours.
  • Porte peu d’importance à l’entretien ou au poste : il n’est pas rare de rencontrer en entretien des candidats en shorts ou avec une casquette. Les candidats ne font pas attention à leur tenue vestimentaire. C’est un manque de respect pour l’entreprise et les personnes présentes à l’entretien. De plus, il m’arrive fréquemment de recevoir des candidats en entretien qui n’ont pas lu l’annonce. Lorsque je les questionne sur ce qu’ils ont retenu des missions principales, des arguments tels que « je n’ai pas internet » ou « je n’ai pas d’imprimante » sont souvent mis en avant.
  • Manque de motivation : les candidats manquent souvent de motivation. Cela prouve qu’ils ne se sont pas projetés dans le poste ou dans l’entreprise.

L’entretien écourté pour cause de « non préparation »

Oui en effet cela m’est arrivé plusieurs fois d'écourter un entretien d'embauche. Le candidat se trouvait devant moi pour un poste de Comptable. Lorsque je lui ai demandé de nous (le manager et moi-même) exposer les missions qu’il avait retenues du poste, il m’a indiqué avoir oublié d’imprimer l’annonce et qu’il ne savait plus trop quelles étaient les missions : il avait postulé à de nombreuses offres en quelques jours... Je l’ai alors remercié d’être venu et lui ai conseillé de lire les annonces auxquelles il postulait avant de se rendre en entretien d'embauche : cela évite de perdre son temps et surtout d’en faire perdre aux autres !
 

Les comportements les plus agaçants

Ce qui m’agace le plus c’est le manque de respect de la part du candidat. J’entends par là des tenues non adaptées en entretien, pas de prise de note, aucune préparation à l’entretien et quelque fois même un air supérieur. Un bon entretien est un échange d’égal à égal : le candidat a autant besoin de l’employeur qu’inversement.

Le langage non verbal en dit long sur votre personnalité…

Le non verbal est très important durant l’entretien. Il fait apparaître des traits de personnalité ou des vérités quelques fois masquées par le discours du candidat. La posture (en ouverture ou fermeture), le débit et le ton de la voix, les tics verbaux ou les petites manies (toucher un stylo par exemple), le regard, la poignée de main, etc. sont des éléments qui permettent au recruteur d’analyser une part de sa personnalité.


Portrait robot du « mauvais candidat »

Le « mauvais candidat » serait en retard et n’aurait pas prévenu. Il se présenterait en short et baskets avec un chewing-gum à la bouche. Il n’aurait pas préparé son entretien et s’en vanterait indiquant qu’il a bien d’autres opportunités que ce CDD que nous proposons pour l’été… Je caricature mais malheureusement j’ai déjà eu ce genre de candidat en entretien.


Conclusion

Pour conclure, je suis fréquemment abasourdie par des candidats que je rencontre en entretien de recrutement. Et ceci dans un contexte de crise économique avec un taux de chômage au plus haut. Un dernier conseil aux futurs candidats : je ne rencontre que très peu de « bons candidats » motivés, ayant pris la peine de s’intéresser à l’entreprise et démontrant un minimum d’intérêt pour le poste, alors quand j’en vois un je fais tout pour pouvoir lui proposer un poste !
Pour ceux qui souhaitent bien se préparer, voici un rappel pour performer lors de son entretien d'embauche : cliquez sur ce lien ! 

Catégorie: 
PARTAGER CET ARTICLE