sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Comment prendre la photo parfaite pour votre CV ?

Publie le 27 Août 2018 18:53

Un CV bien structuré et ordonné favorisera grandement vos chances d’être sélectionné(e) pour votre entretien d’embauche. Même si mettre une photo sur votre curriculum est facultatif, c’est une méthode simple qui permet tout de suite à l’employeur de voir qui vous êtes, en plus de vos compétences.


Mais encore faut-il que votre photo soit suffisamment réussie pour vous mettre en valeur…


Flavien Pobelle, Photographe sur Laval (Mayenne) vous donne ses astuces pour réussir vos photos de profil.

1- Première chose : la photo selfie avec votre portable est strictement interdite !!!

2- Définir le poste recherché et ses valeurs


Maintenant que la base est annoncée, commençons.


Tout d’abord posez-vous la question : quelle pose, pour quel poste ?


Bien sûr, il est important d’esquisser un sourire, quel que soit le poste.
Mais postuler à un poste de conseiller commercial ou travailler dans l’animation nécessitera un sourire évidemment plus prononcé que si vous cherchez un poste dans les pompes funèbres… Le trait est exagéré, mais vous comprendrez aisément l’idée.


Ainsi, prenez bien la mesure de la solennité du poste convoité et réfléchissez bien à l’image que vous souhaitez renvoyer de vous-même pour ce poste.

Attention tout de même à ne pas non plus rigoler sur votre photo (sauf rares exceptions, c’est trop…).

Mon astuce : si vous faites la photo vous-même, prenez un appareil avec écran orientable pour contrôler votre expression en temps réel. Si votre appareil n’est pas doté d’un tel écran, installez un miroir derrière.


3- Choisir votre environnement


L’environnement dans votre photo est un élément primordial de l’image que vous souhaitez renvoyer.


Dans l’immense majorité des cas, je préconise un fond uni : blanc ou gris. Les murs jaunes sont à proscrire absolument !! C’est moche, c’est vieux, et vous serez jaune vous aussi. Bref, interdit !!
Vous n’avez pas de mur blanc ? Prenez un drap, un rideau, une nappe, un tissus… et accrochez le derrière vous, tout simplement. Attention aux plis/froissements qui seront visibles sur votre image finale. N’hésitez pas à le repasser si nécessaire.
Enfin, pour certains postes il peut être intéressant de choisir un fond différent. Par exemple, si vous postulez dans une association pour l’environnement, faire une photo en extérieur avec un fond de nature se justifie pleinement.

4- Travailler votre éclairage


Quel que soit le type de photographie (mariage, portrait, CV, …) une bonne lumière est indispensable.


A éviter :

 

  • Les lampes et néons jaunes
  • Les contrejours (lumière dans votre dos)
  • Les ombres sur votre visage, mais aussi les ombres derrière vous
  • Le flash (la lumière est trop vive et souvent impossible à régler…)

A privilégier :

  •  La lumière naturelle (encart de fenêtre) 
  •  Lumière douce et le plus possible de face (moins d’ombres)
  •  Ou, à défaut, des lampes à éclairage blanc

5- La position de votre corps/visage


Pour une photo de CV « classique », je dispose généralement mon modèle avec le corps/buste/épaules légèrement de profil (profil ¾) ; et le visage de face. On peut aussi mettre le visage légèrement de profil.


Attention surtout à la position de votre menton. Trop haut vous donnera un air hautain, trop bas vous apportera un double menton peu gracieux.


Le regard fixe, un sourire très léger ou très prononcé en fonction de ce que vous aurez défini et c’est bon.


Pour une photo type réseaux sociaux (Facebook, Linkedin, …) on peut sortir des sentiers battus ou faire une photo différente (ou non) du CV en proposant une photo plain-pied à l’éventuel recruteur qui passerait par là.


Pour du plain-pied, vous pouvez tout à fait conserver la même posture de buste que précédemment, mais veillez à ne pas garder les pieds trop serrés (type poteau) et à vous tenir droit. Evitez les mains dans les poches (éventuellement les pouces) ou les bras croisés devant : signes d’oisiveté.


6- Le cadrage


Votre photo est faite, votre expression vous plaît ; il ne reste plus qu’à en vérifier le cadrage.


Même en tant que professionnel, je suis souvent amené à réaliser un léger recadrage sur mes images. Pour votre image, ne cadrez pas trop serré ni trop grand (c’est-à-dire ?)
En clair, il ne faut pas conserver que la tête (photo d’identité) ; il est important de conserver les épaules. La position ¾ de vos épaules rajoutera du dynamisme à votre image (et donc à votre CV).L’idéal étant de couper légèrement en dessous des pectoraux.

Coté logiciel, vous trouverez de nombreux logiciels en ligne, gratuits ou payant ; vous en avez même probablement un pré installé sur votre ordinateur.


7- L’édition de votre CV


Partie non négligeable, j’ai pourtant eu de nombreuses surprises dans les CV que j’ai pu recevoir : photo trop petite, trop grande, intégrée dans une partie peu visible, etc.


Pour bien intégrer votre photo il faut :

  • Qu’elle se détache du fond de votre CV. Si vous mettez une image sur fond blanc sur une zone blanche, la lecture de votre CV peut être affectée.

 

  • Pour y remédier, n’hésitez pas à insérer un contour noir ou gris autour de votre image afin de bien la différencier du fond.

 

  • L’image doit avoir la bonne taille sur votre CV. Droite, gauche ou centre, à votre goût mais donnez-lui une taille convenable.

 

  • Je préconise une taille de 3.5*4.5cm (taille d’une photo d’identité sur papier). C’est un format auquel l’œil est habitué en France et dans la majorité des pays, en Europe ou ailleurs.

 

  • Coté sauvegarde bien sûr, enregistrez votre curriculum au format PDF. Ainsi, quel que soit le destinataire, vous vous assurer que chaque élément reste à la bonne place. Cette étape est indispensable si vous mettez votre CV en forme, mais ça l’est encore plus avec une image dedans.

 

  • Enfin, si vous imprimez votre CV, soyez toujours vigilant à la qualité du papier utilisé et choisissez une imprimante qualitative.

 

  • Oubliez le papier 80g discount recyclé, bonjour le papier 90 ou 100g ultra blanc. Une bonne image passe aussi par un beau papier qui saura également mettre en valeur votre profil.


Je vous recommande vivement de passer par un imprimeur. Une centaine de copies couleurs (en faut-il 100 ?) vous reviendront moins de 20€, bien moins que le coût de revient sur votre imprimante.

8- Passer par un photographe professionnel ou un photomaton ? La facilité


Evidemment, étant moi-même photographe professionnel, il était normal que j’en parle. Ces deux solutions apportant des approches très différente


A- Le photomaton, l’économie.


L’usage d’un photomaton est économique (5€ en moyenne) ne vous empêche pas de sourire bien sûr, mais votre photo sera directement sur papier et non au format numérique. Outre la qualité du flash assez décevante, vous serez obligé de numériser votre impression pour l’intégrer au CV.


Vous avez 3 possibilités :

 

  • Passer par un photographe/imprimeur/reprographe équipé d’un scanner haute définition. Cela engendrera un coût supplémentaire, mais si l’imprimeur est commerçant il vous offrira probablement la numérisation si vous faites ensuite les impressions chez lui…
  • La numériser vous-même si vous disposez d’un scanner de qualité.
  • Vous pouvez aussi la numériser en utilisant votre propre appareil photo, mais je ne le recommande pas… Cela demande une mise en place particulière, qui sera plus longue que de faire la photo directement.

B- Le photographe, la simplicité

Passer par un photographe professionnel est évidemment le plus simple, mais cela représente un coût supérieur au photomaton.


Le coût est très variable d’un photographe à un autre, mais pour une photo de CV classique au format numérique, vous en aurez pour près de 15€. Parfois moins, parfois plus (j’ai déjà vu un confrère à 30€ !!!!).


Pour certains usages, certains candidats souhaitent plusieurs images : une pour le CV, une ou deux pour Facebook dans un cadre naturel, une ou deux posées pour les réseaux professionnels (Linkedin notamment).

Certains photographes proposeront donc ces formules, normalement à un coût moins onéreux qu’une séance en famille. Vous trouverez donc ces prestations entre 50 et 150€ pour les plus gourmands.


Bien sûr, faire appel à un photographe qualifié, c’est l’assurance d’un accompagnement dans toutes ces étapes. Votre photographe saura vous mettre à l’aise devant son appareil et en fonction du poste recherché et de vos attentes, il vous aidera à vous positionner et à avoir la bonne attitude.


Quelques minutes plus tard, votre photographe vous adressera votre photo de CV par mail, prête à intégrer à votre CV.

Pour admirer le travail de Flavien Pobelle et pourquoi pas vous faire prendre en photo -->www.flavien-pobelle-photographe.fr
 

PARTAGER CET ARTICLE