sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Comment passer du salaire brut à net ?

Vous recevez votre première fiche de paie. Vous commencez à la lire mais face à cette avalanche de chiffres et de termes complexes, vous cherchez à aller à l’essentiel. Première ligne, salaire de base. Un peu plus bas, votre « Salaire Brut », très alléchant. Puis tout en bas, « Net à payer », beaucoup moins satisfaisant, et pourtant, c’est la somme que vous toucherez réellement. Alors pourquoi une différence entra salaire Brut et net ? A quoi correspond-elle ? Comment la calculer ? Nous allons tenter de vous l’expliquer. Munissez-vous de votre fiche de paie. Eclairages.

 

Calcul simple :

Si vous n’aimez pas les chiffres ou que vous ne souhaitez pas en savoir plus sur votre fiche de paie, sachez qu’il existe un calcul simple qui permet de passer du salaire Brut au salaire Net. Il consiste à déduire 23% du montant de votre salaire Brut.


Exemple

Vous avez une proposition d’emploi dans une entreprise du secteur privé. L’employeur vous propose un salaire mensuel Brut de 2300 euros. Afin de savoir ce que vous allez réellement recevoir à chaque fin de mois (salaire net), il vous suffit d’effectuer le calcul suivant :
2300 - (2300 x 0.23) = 1771 euros
Cependant, ce calcul reste approximatif. Pour comprendre la différence entre ces deux montants, il faut d’abord comprendre ce qu’est le salaire Net.

 

Salaire Net

Le salaire net est la somme que vous toucherez effectivement en fin de mois. Elle correspond au salaire Brut auquel on retire les différentes charges salariales. Mais quelles sont-elles ? Pour cela, il suffit de lire attentivement la fiche de paie.

Fiche de paie 

Tout d’abord, il faut savoir que certaines mentions sont obligatoires comme par exemple le nom de l’employeur, la convention collective applicable, votre nom, votre emploi etc. D’autres sont interdites comme par exemple, la mentions du droit de grève ou les fonctions de représentations du personnel.


La fiche de paie est essentielle pour bien comprendre la différence entre salaire Brut et salaire Net. Elle se présentera comme telle :

 

  • Salaire de base : C’est votre salaire Brut de base.
  • Salaire Brut mensuel : C’est le salaire de base auquel on ajoute les primes ainsi que les heures supplémentaires.
  • Cotisations : En général c’est à ce niveau que le bât blesse, les termes se compliquent et tout devient plutôt abstrait. On y voit plusieurs lignes qui forment un bloc jusqu’à « total des retenues ». On retire ce total au salaire Brut, soustrait enfin la CSG non déductible.
  • Salaire « Net à payer » : Ce n’est qu’après avoir déduit cet ensemble de cotisations qu’on ne l’obtient.

Les cotisations

Il en existe de nombreuses mais en voici quelques-unes expliquées simplement:

  • Les cotisations URSSAF qui viennent couvrir divers risques comme la vieillesse, l’invalidité, le décès ou qui viennent dans le cadre de la solidarité aux handicapés. Elles couvrent également les accidents du travail et son taux est fixé en fonction du nombre de jours d’arrêt pour accident dans l’entreprise l’année précédente.
  • Les cotisations chômage, retraite, formation et prévoyance. Elles sont associées à la mention «Assedic» et servent à financer les prestations versées par Pole emploi dans le cadre du chômage par exemple. 
  • La CSG. C’est une cotisation dans le cadre du financement de la sécurité sociale. payées par les salariés mais également sur tous les revenus des personnes en France (retraités etc.)
  • La CRDS qui, elle, est une cotisation pour contribuer au remboursement de la dette sociale.

 

Ce qu'Emmanuel Macron prévoit

Dans le cadre de sa campagne présidentielle, le nouveau président de la République a promis d'augmenter le pouvoir d'achat des personnes qui travaillent, le plus vite possible. Comment veut-il s'y prendre?

En france, comme vu au cours de cette fiche, les salariés, et eux seuls, s'acquittent de multiples cotisations pour financer notre système de protection sociale. Ainsi, les retraités par exemple, ne les payent pas. Le raisonnement de Macron est de dire que ces charges doivent être diminuées pour les salariés car elles impactent trop sur les salaires des travailleurs. Jusque là, le calcul est simple et augmente le pouvoir d'achat des salariés.Cependant, il faut bien compenser cette baisse des cotisations si l'on veut tout de même sauvegarder les acquis qui sont les nôtres en terme de chomage, de sécurité sociale. 

Ainsi pour compenser cette baisse des cotisations, Macron prévoit d'augmenter la CSG de 1,7 point. Comme celle-ci est payée non pas seulement par les salariés mais par toutes les personnes percevant un revenu en France, une légère augmentation permet de compenser une plus grande baisse des cotisations payées par les salariés. 

EXEMPLE: 

Un salarié percevant le Smic voyant ses cotisations sociales abaissées de 3.15 points (otisations chômage et maladie), et sa CSG d'augmenter de 1.7 points gagnera 22 euros net par mois en plus. 

Certains qualifieront cette opération de "tour de passe-passe" mais elle a au moins le mérite d'augmenter le pouvoir d'achat des salariés ce qui augmentea les commandes des entreprises, donc leur activité, puis les embauches. Cela pourrait avoir un effet boule de neige.

Cependant, deux bémols sont à ajouter à cette opération:

  • Si les salariés y gagnent, ce n'est pas le cas des retraités qui ne payaient pas les cotisations sociales qui vont être baissées. En revanche, ils payent bien la CSG dont ils subiront la hause également. 

 

  • Si votre salaire net risque d'augmenter en 2018, ne vous y habituez pas. En effet, le Président de la République, même s'il a décidé de retarder d'un an la réforme de son prédécesseur François Hollande, l'impot sera prélevé à la source à partir de 2019. Ainsi, une ligne supplémentaire sur la fiche de paie qui aura pour conséquence de diminuer votre salaire net chaque mois mais qui vous évitera sûrement de nombreuses démarches administratives et la sensation désagréable de se faire prélever une grosse partie de son salaire en fin d'année. 

 



Conclusion

Le salaire Net correspond donc au salaire Brut auquel on a soustrait les différentes charges salariales obligatoires. Il servira ultérieurement de base de calcul pour l’imposition

PARTAGER CETTE FICHE PRATIQUE