sos avocat

REJOIGNEZ LE COIN DU SALARIE SUR

Peut-on passer des entretiens d’embauche pendant son temps de travail

Que notre contrat prenne fin bientôt ou que l’on ait simplement envie de trouver un emploi plus intéressant, comment concilier travail et recherche d’emploi ? Plus particulièrement est-il possible de s’absenter de son lieu de travail pour passer des entretiens d’embauche ?

entretien et regle juridique

 

 

 

 

 

 

 

 

1) La participation à un entretien d'embauche durant le temps de travail est en principe impossible

Le salarié est tenu de suivre les directives de l’employeur sous la subordination duquel il est placé et d’accomplir la prestation de travail selon les conditions de temps et de lieu prévues dans le contrat de travail. Le plus évident est donc de s’arranger avec le recruteur pour fixer un entretien hors des heures de travail.

2) Le recours aux congés payés

Lorsqu'il n'est pas possible de fixer un horaire hors temps de travail avec le recruteur, un salarié qui a la possibilité de fixer plusieurs entretiens sur une journée, ou qui considère qu’un entretien est particulièrement important peut avoir intérêt à poser un jour de congé à cette occasion. L’employeur étant tenu d’attribuer 2,5 jours de congés par mois de travail effectué. Cependant, il est aussi possible qu’il s’occupe personnellement, lorsqu’aucune convention ou accord ne le fait, de définir la période de prise de congé et l’ordre des départs dans le cas où plusieurs salariés veulent poser leur congé en même temps. Attention donc à anticiper un éventuel refus de votre employeur dans le cas où l’entretien de recrutement serait fixé par exemple pendant une période scolaire.

3) Les RTT, une autre possibilité

Par ailleurs, un salarié habitué à effectuer des heures de travail au-delà des 35 heures hebdomadaires légales accumule des jours de RTT (réduction temps de travail). La convention collective de l’entreprise peut poser des règles autour de l’usage de ces RTT et habituellement précise notamment s’ils peuvent être posés librement par le salarié ou sont imposés par l’employeur.

4) Tenter de négocier avec son employeur

Faute de jours de congés ou de RTT, le salarié peut tenter de négocier directement auprès de son chef de service ou employeur pour se rendre à un entretien d’embauche sur son temps de travail. Généralement cela sera mieux accepté en tout début ou toute fin de journée mais rien n’oblige un supérieur hiérarchique à accorder à son subordonné une telle faveur, surtout si vous souhaitez que cela reste confidentiel.

5) Les heures consacrées à la recherche d'emploi en période de préavis

Enfin, même si ce n’est pas prévu dans le contrat de travail, il peut être prévu des heures pour la recherche d’emploi dans une convention collective ou un accord collectif. Un usage d’entreprise peut aussi justifier l'allocation de telles heures. Le plus fréquemment ce cas n’apparaitra que dans un contexte précis où un salarié licencié ou ayant donné sa démission se trouve dans la période de préavis qui précède son départ effectif de l’entreprise. Ces heures sont souvent rémunérées lorsqu’il est question d’un licenciement. Il est bien moins évident de bénéficier de cette rémunération lorsque c’est le salarié qui démissionne.

6) Recherche d'emploi et obligation de loyauté

En cas d’utilisation de congés ou RTT, le contrat de travail sera suspendu le temps d’utilisation de ces derniers, et le salarié sera dispensé de presque toutes ses obligations professionnelles. Ce qui le laisse donc libre de se consacrer à la recherche d’emploi et de passer des entretiens. Attention cependant à l’obligation de loyauté qui pèsera toujours sur lui. Ainsi, il est déconseillé en cas d’entretien d’accepter de commencer immédiatement un nouveau poste dans une entreprise B alors que l’on est en congés ou RTT dans une entreprise A. Cela pourrait être considéré comme un manque de loyauté du salarié envers l’entreprise A qu’il concurrencerait en travaillant pour l’entreprise B et finalement justifier un licenciement pour cause réelle et sérieuse.


Conclusion

En principe le salarié doit exécuter les tâches selon les horaires prévus dans son contrat de travail. S’il doit passer un entretien, il essaiera avant tout d’essayer de fixer celui-ci en dehors de ses heures de travail. Si le recruteur ne lui laisse pas le choix, le salarié pourra tenter de négocier un temps d’absence avec son employeur ou supérieur. Si là encore ce n’est pas possible, à la condition de posséder des jours de congés ou RTT, il pourra être pertinent de les utiliser selon l’importance du ou des entretiens. En cas de préavis de fin de contrat, que ce soit pour licenciement ou démission, il peut être prévu des heures consacrées à la recherche d’emploi.

PARTAGER CETTE FICHE PRATIQUE